WEBREVIEW

Les Coccinelles d` ALGERIE:Inventaire et Régine Alimentaire (Cleoptera, Coccinellidae)

45 espèces de coccinelles ont été actuellement recensées en Algérie. Elles se répartissent en sept sous-familles :- Celle des Epilachninae, numériquement insignifiante, regroupe seulement deux espèces phytophages.- Celles des Coccinellinae, des Chilocorinae, des Coccidulinae, des Scymninae, des Hyperaspinae, et des Sticholotidinae, quantitativement plus importantes, referme 43 espèces réparties dans dix tribus, toutes susceptibles de fouer un rôle dans la protection des plantes contre certains de leur ravageurs. Les espèces Coccinella agerica Kovar, Scymnus (Pullus)subvillosus Goeze, Hppodamia (Adonia)variegata (Goeze), Stethorus punctillum Weise, Clitostethus arcuatus Weise et Coccinella undecimpunctata Linné, sont parfaitement acclimatées dans toutes les régions même au sud. En revanche, Pharoscymnus ovoïdeus Sicard, Pharoscymnus numidicus Pic, Scymnus levaillanti Mulsant et Exochomus nigripennis Erichson semblent être spécifiques aux régions du Sud.Dans le Nord, la plupart des coccinelles se reproduisent entre le mois de mai et le mois de juillet. Au Sud, elles se multiplient un peu plus tôt, vers le début du printemps, pour certaines espèces en février. Après un repos estival observé au courant du mois d`août en raison des fortes températures qui dépassent souvent 30°C au Nord et 38°C au Sud, la majorité des espèces plurivoltines développent une dernière génération à partir du mois d`octobre ou novembre avant de rejoindre les zones d`hivernation vers la fin de décembre.


 
| info visites 2322853

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Agronomie  Suivre la vie du site Recherche Agronomique  Suivre la vie du site Numéro 06   ?

Creative Commons License