WEBREVIEW

Résistance d’une souche de bactéroides thetaiotaomicron aux 5-nitroimidazoles

Une souche de Bacteroides thetaiotaomicron a été isolée d’une infection du pied chez un sujet diabétique. La souche est résistante à 128 mg/l pour la clindamycine, et a une CMI supérieure à 128mg/l pour le metronidazole. Aucun transfert de résistance aux deux marqueurs (clindamycine, metronidazole) n’a eu lieu entre la souche donatrice Bacteroides thetaiotaomicron et la souche réceptrice Bacteroides fragilis 638 rif par conjugaison. Aucune bande plasmidique n’a été observée après extraction d’ADN plasmidique par la méthode de Birnboim et Doly. Nous pensons que cette résistance est d’origine chromosomique .


 
| info visites 3167221

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Sciences médicales  Suivre la vie du site Archives de l’Institut Pasteur d’Algérie  Suivre la vie du site Tome 63-1999   ?

Creative Commons License