WEBREVIEW

EVALUATION DU DEBIT SOLIDE DANS LE BASSIN VERSANT DE HARREZA (ALGERIE)

Le transport solide en Algérie enregistre les valeurs les plus élevées de la
planète. Le bassin versant du Cheliff, l’un des plus grands de l’Algérie du nord,
est soumis à une forte érosion hydrique. Le sous bassin versant Harreza n’a pas
échappé à ce phénomène et se dégrade d’une année à l’autre sous l’effet de
l’érosion hydrique. Les sédiments arrachés sont transportés par l’oued Harreza
pour se déposer à l’aval dans le barrage du même nom. Dans une région semi
aride comme celle de Cheliff, l’envasement s’effectue surtout lors des crues.
L’utilisation des données de la teneur en sédiment et le débit liquide de l’oued
Harreza d’une durée de 20 années, a donné une relation puissance entre les deux
paramètres pour une série globale de crues. Le taux d’abrasion du bassin de
Harreza a été évalué à 470 t/km2
.an.


Document joint


Mots-clés

 
| info visites 3425069

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Science de la terre, eau et environnement  Suivre la vie du site LARHYSS Journal  Suivre la vie du site Numéro 07   ?

Creative Commons License