WEBREVIEW

Caractérisation, Evaluation de la qualité de la datte et identification des cultivars rares de palmier dattier de la région des Ziban

19 L’étude a porté sur la caractérisation physico-chimique et l’identification des cultivars de dattes rares (58) de la région des Ziban. Ces cultivars sont à l’état d’abandon. Dans cette étude, on a essayé de classer ces cultivars selon la qualité de leurs fruits. Cette classification a montré que la plupart de ces cultivars présente une combinaison de bons et mauvais caractères du fruit. Ainsi sur les 58 cultivars étudiés, uniquement huit d’entre eux (DGUEL-MOUSSA, DGUEL-DAIM, MEZITH, TABESRITH, ROTBET-BAKHLLILI, R’BIBET-EL-GHARS, GUELBECHA et D’GUEL-LARBI) présentent une bonne qualité physique et biochimique du f ruit : • Longueur de la datte élevée (3,6 - 4,4 cm). • Poids de la datte et de pulpe élevé (8,3 - 14,0 g). • Diamètre de la datte élevé (1,8 - 2,3 cm). • Une teneur en Eau comprise entre (11 - 28 % ), à la limite acceptable. • Une teneur en sucres totaux élevée, supérieure à 70 %. Ces cultivars méritent une attention particulière et une valorisation afin de leur donner la place qui leur revient sur le marché. Aussi, l’analyse factorielle des correspondances (A.F.C) et l’analyse en composantes principales (A.C.P) ont montré des variations inter géniques entre cultivars. Cette variation est due à plusieurs facteurs (Couleur, Consistance, Poids, Longueur et Diamètre de la datte, Eau, Sucres réducteurs, Saccharose et Sucres totaux ). Chaque facteur et la combinaison de certains de ces facteurs permettent de classer ces cultivars en plusieurs groupes. Biskra


 
| info visites 2322847

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Agronomie  Suivre la vie du site Recherche Agronomique  Suivre la vie du site Numéro 08   ?

Creative Commons License