WEBREVIEW

Rôle de l’hydrogène sur la microstructure et de la température sur les propriétés électroniques du nickel pur (Ni)

Le stockage de l’hydrogène peut se faire par l’application de nombreuses
techniques. Parmi lesquelles la méthode qui consiste à stocker l’hydrogène dans les
métaux en formant des hydrures métalliques. Les alliages de nickel ont des applications
potentielles intéressantes pour le stockage de l’hydrogène sous forme d’hydrure.
L’objectif de notre travail est d’étudier en premier lieu le rôle de l’hydrogène sur la
microstructure du nickel pur et de la température sur les propriétés électroniques de
surface. Nous avons choisi d’introduire de l’hydrogène dans des échantillons massifs de
nickel par chargement cathodique, en milieux aqueux à température ambiante. Cette
technique conduit à la formation d’un hydrure de nickel NiH0.7. L’analyse par XPS a
permis de suivre l’évolution des propriétés électroniques avant et après hydrogénation.
Le spectre de la bande de conduction montre un remplissage de la couche Ni3d
initialement incomplète associé à l’absorption d’hydrogène. D’autre part cette étude
confirme que la température de maintien n’a pas une grande influence sur les propriétés
électroniques de surface du nickel.


Document joint


 
| info visites 3425067

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Science et Technologie  Suivre la vie du site Revue des Energies Renouvelables  Suivre la vie du site volume 12  Suivre la vie du site Numéro 03   ?

Creative Commons License