WEBREVIEW

Utilisation prolongée d’une paille traitée à l’urée ou à l’ammoniac : effets sur les performances zootechniques des brebis

La valorisation de la paille par le traitement aux alcalis (ammoniac ou urée) est maintenant bien connue. Cependant, les problèmes de toxicité et l’effet sur les paramètres zootechniques, suite à son utilisation de longue durée restent encore en discussion. Dans cette étude, nous avons essayé d’évaluer en station, sur trois cycles de reproduction, l’utilisation de la paille traitée à l’urée ou à l’ammoniac par la brebis de race Ouled-Djellal. Les résultats relatifs aux performances zootechniques sont comparés à celles obtenues avec des sujets de la même race alimentés de paille non traitée. Correctement complémentée, la paille traitée à l’ammoniac agit positivement sur les performances de production et de reproduction durant les 3 mises bas. En revanche, l’effet positif du traitement à l’urée ne se manifeste que durant les 2 premières mises bas puisque au cours de la troisième mise bas, une mortalité élevée des agneaux (58%) et des brebis (42%) est observée. Ainsi, l’hypothèse de la toxicité des pailles, suite à une utilisation prolongée ne se confirme que pour le traitement à l’urée


Mots-clés

 
| info visites 2130079

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Agronomie  Suivre la vie du site Recherche Agronomique  Suivre la vie du site Numéro 08   ?

Creative Commons License