WEBREVIEW

EFFET DE LA MOBILITE DE L’OXYGENE DU SUPPORT SUR LA STABILITE DES CATALYSEURS A BASE DE NICKEL EN REFORMAGE DU METHANE PAR LE DIOXYDE DE CARBONE

Le reformage du méthane par le dioxyde de carbone est étudié sur des catalyseurs Ni/support à 650°C. Les résultats obtenus montrent que la mobilité de l’oxygène des supports affecte considérablement le dépôt de coke, de sorte que les catalyseurs à mobilité élevée en O2 conduisent à une meilleure activité et stabilité. Conjointement, la modification du support ZrO2 par ajout de cérium à différentes teneurs (1,5 ; 3,5 et 5%) améliore la stabilité du catalyseur de base : Ni/ZrO2. Les meilleures performances sont observées sur le catalyseur 1Ni/ZrO2-Ce5. L’étude de l’effet de la méthode de préparation du support a révélé que la préparation de CeO2 par microémulsion conduit à une activité et
stabilité catalytiques, après 12 heures de test, nettement supérieures à celles observées dans la littérature sur une cérine classique.


 
| info visites 2344132

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Chimie  Suivre la vie du site Journal of the Algerian Chemical Society  Suivre la vie du site Volume 19  Suivre la vie du site Numéro 01   ?

Creative Commons License