WEBREVIEW

Résultats prometteurs chez une céréale d"été des oasis d’Adrar : le sorgho (sorghum sp)

Le sorgho est une céréale d’été cultivée depuis très longtemps dans les oasis de la région d’Adrar. Dans le passé, cette céréale a joué un rôle prépondérant dans l’alimentation humaine au niveau de cette région. Actuellement, le sorgho est en régression dans les oasis pour plusieurs raisons parmi lesquelles, le manque d’eau, le chamboulement social crée par l’industrialisation, les facteurs économiques... etc. Le sorgho occupe en Afrique, une place assez importante par rapport aux autres céréales. Dans les pays développés où son utilisation est exclusivement pour l’alimentation animale, cette céréale prend de plus en plus de l’ampleur. En Algérie, les travaux faits sur le sorgho n’ont touché que des variétés importées. Ainsi, nous avons jugé nécessaire de donner, à travers ce travail, une première idée sur les capacités de production de ces ressources ; cas de deux cultivars locaux en présence d’un témoin introduit. Les résultats montrent que les meilleures teneurs en matières sèches sont obtenues chez le matériel végétal local (les deux cultivars). Concernant le poids de 1000 grains, les cultivars locaux de sorghos ont présenté des valeurs nettement supérieures aux variétés introduites. Soulignons ici que le poids élevé du grain chez cette espèce, représente un critère de qualité nutritionnelle. Les résultats montrent aussi que les apports en fumier et en engrais n’ont pas été significatifs quant à l’élévation des rendements en matières sèches ou du poids de 1000 grains. Néanmoins, l’on constate qu’avec l’apport du fumier seul, le rendement, la teneur en matières sèches ainsi que le poids de 1000 grains sont meilleurs.


 
| info visites 2344132

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Agronomie  Suivre la vie du site Recherche Agronomique  Suivre la vie du site Numéro 14   ?

Creative Commons License