WEBREVIEW

Caractérisation physique des substrats de croissance pour une meilleure adaptation à la filière horticole en Tunisie

La tourbe constitue le substrat de référence pour la croissance des plants en pépinière maraîchère moderne. Cependant, cette matière ne cesse de poser des problèmes en matière d’approvisionnement et d’hémorragie de devises. À cet effet, des projets de recherche ont été menés pour substituer partiellement ou totalement cette matière en utilisant d’autres sources naturelles et déchets agricoles disponibles à moindre coût. L’objectif général consiste à mettre au point un substrat de croissance adapté tout en réalisant des mélanges de tourbe avec Co-compost (issu généralement de la mise en compostage mixte d’une biomasse lignocellulosique et d’une biomasse fermentescible) ou compost (issu de la mise en compostage d’une seule biomasse, de préférence équilibrée en carbone et azote), tout en évaluant leurs propriétés physiques (porosités totale, d’aération et de rétention). La substitution progressive de la tourbe à des pourcentages croissants (25, 50 et 75 %) par le Co-compost ou compost affecte considérablement les paramètres de porosité totale, d’aération et de rétention du substrat de croissance. Les résultats obtenus montrent aussi que cette substitution répond aux normes standards pour certains mélanges à base de tourbe et Co-compost ; Cependant, les normes ne sont pas respectées, en ce qui concerne la porosité d’aération pour les deux proportions suivantes : 50 % Tourbe + 50 % Co-compost et 25 % Tourbe + 75 % Co-compost. Si l’incorporation du Co-compost avec la tourbe n’est pas intéressante au-delà de 25 %, la substitution partielle de la tourbe avec 50 % de compost sylvicole criblé a révélé des résultats encourageants.


 
| info visites 3425101

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Science et Technologie  Suivre la vie du site NATURE & TECHNOLOGIE  Suivre la vie du site Numéro 09  Suivre la vie du site volume B   ?

Creative Commons License