WEBREVIEW

Situation de la pratique physique et sportive dans le milieu scolaire

Attitudes et concepts chez les élèves du secondaire

Objectif. L’objectif était de chercher à déterminer la place et le rôle de l’EPS dans les établissements scolaires, ainsi que l’attitude des gens en général envers la pratique physique et sportive de tous les jours. Méthode. Après avoir précisé notre hypothèse, nous avons élaboré un questionnaire (huit cents 800 enquêtes) qui était destiné aux scolaires (lycéens) et distribué dans 08 lycées a travers la ville de Sétif (wilaya de Sétif). Notons que la population ciblée par notre enquête, englobe les deux sexes et la tranche d’âge des scolaires (lycéens et lycéennes) : entre 16 et 20 ans. Résultats. L’éducation physique et sportive malgré son caractère obligatoire et son inclusion dans les programmes scolaires soufre d’une réelle exclusion et désertion de la part des élèves, cette non participation est reflétée par exemple, à la question « pourquoi en êtes vous dispensé ? » sur les 180 élèves concernés, presque la moitié (42.44%) l’attribue au manque d’intérêt que suscite chez eux cette activité au lycée ou encore à l’empêchement des parents (presque le 1/4), (Cf., tableau n°2) qui pour eux, les résultats aux examens constituent ce qu’il y a de plus important .Cette représentation négative sur le rôle et l’importance de la pratique physique et sportive se manifeste aussi A la question « quelles sont les fonctions et les rôles les plus importants que vous attribuez aux activités physiques et sportives ? » le 1/3 des répondants ont souligné son côté ludique (défoulement), ce qui la place loin devant les autres fonctions proposées : le développement des qualités physiques (13.10%), apprendre des techniques sportives (11.17 %) etc.…, mais le fait marquant de ces réponses reste le faible pourcentage (10.97%) des élèves qui attribuent à l’activité physique une fonction de santé (CF, tableau n° 08). Cette image sur l’ignorance de nos lycéens du lien existant entre la pratique physique et la santé, se reflète d’ailleurs dans leurs réponses, à la question « qu’est ce qui est le plus important dans la vie ? » Où seule une minorité a jugé qu’être en bonne santé en est l’élément fondamental. Autrement dit, les avis de 90 % des lycéens sont partagés entre le confort matériel (1/3,), la religion, la famille, les amis, l’instruction etc. L’exagération de la fonction ludique qu’on attribue aux activités physiques et sportives, hypothèse qui à été d’ailleurs facilement vérifiée par les aspirations des élèves, concernant un éventuel contenu des séances d’EPS. En effet, la moitié des répondants estiment qu’ils doivent surtout comprendre des jeux et des compétitions.
Conclusion.
Confirmation de l’hypothèse selon laquelle l’ignorance ou l’inconscience de la population du rôle primordial


Document joint


 
| info visites 2424169

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Arts et Sports  Suivre la vie du site مجلة علوم و تقنيات النشاط البدني الرياضي  Suivre la vie du site Numéro 07   ?

Creative Commons License