WEBREVIEW

Valorisation du laitier granulé et de la poudre de verre dans les bétons autoplaçants (BAP)

Les bétons autoplaçons (BAP) se caractérisent par une grande fluidité, se mettant en place sans vibration. Cette propriété peut être obtenue par l’emploi de superplastifiant et l’augmentation du volume de pâte pour assurer une bonne dispersion des gros granulats. Cependant, pour assurer un volume de pâte suffisant deux possibilités sont offertes : la première consiste en augmentation du dosage en ciment, ce qui induit un surcoût sur le plan économique et des risques de fissuration, dus à des réactions exothermique importantes lors de l’hydratation du ciment, sur le plan technique. La deuxième voie consiste en l’ emploi de diverses additions minérales qui sont le plus souvent des sous produits ou des déchets. La problématique de ce travail est donc la valorisation de déchets industriels (laitier granulé) et des déchets ménagers (verre à bouteille) en substitution du filler calcaire traditionnellement utilisé dans les BAP. Différentes formulations sont proposées dans le but d’étudier l’influence des différents ajouts notamment le filler calcaire, le laitier granulé et la poudre de verre sur les propriétés des BAP à l’état frais et à l’état durci. Les résultats montrent un effet favorable aussi bien du laitier granulé que de la poudre de verre sur les caractéristiques rhéologiques et mécaniques des bétons formulés à des taux variant entre 30 et 60% par rapport à la masse du ciment. L’optimum du dosage est différent d’une addition à une autre.


 
| info visites 2123229

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Science et Technologie  Suivre la vie du site Synthèse  Suivre la vie du site Numéro 27   ?

Creative Commons License