WEBREVIEW

Les modèles monétaires peuvent ils expliquer le comportement du taux de change en Algérie ?

Cet article tente de tester si le modèle monétaire pouvait expliquer ou pas le comportement du taux de change en Algérie en utilisant des données couvrants la période 1989-2013. Les tests appliqués ont démontré la non stationnarité des séries, ce qui nous a amené à appliquer les tests de cointégration pour estimer enfin le modèle à correction d’erreur (ECM). On est parvenu à la conclusion que le modèle monétaire était plus robuste à long terme qu’à court terme puisque les fondamentaux monétaires nécessitent un certain intervalle de temps pour exercer leur influence sur le taux de change algérien.


Document joint


Auteur(s)

Radia BENZIANE

 
| info visites 2325160

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Economie, commerce et gestion  Suivre la vie du site مجلة الباحث  Suivre la vie du site Numéro15   ?

Creative Commons License