WEBREVIEW

Etat phytosanitaire et diversite varietale du palmier dattier au bas sahara - algerie

Depuis les temps anciens, le palmier dattier constitue le pivot de l’économie rurale en régions arides et notamment au Bas Sahara par ses fruits « dattes » de différents calibres, goûts, formes, couleurs et dates de maturation. Le microclimat qu’il crée permet le développement de nombreuses espèces arborescentes et/ou herbacées, (qui ne sont autre qu’une continuité des étages forestières du nord appelée localement (GHABET N’KHIL ou GHABA). Les produits et sous produits, qu’il génère, rentrent dans divers usages nécessaires à la vie oasienne et procurent richesse et stabilité socio- économique des milieux oasiens.
Présentement, on assiste à une situation de détresse dans l’harmonie qui lie l’oasis à l’activité qui y règne en raison des entraves qu’a connu le palmier dattier. Autrement dit la durabilité des oasis est étroitement liée à la préservation et valorisation du palmier dattier. Laquelle durabilité est, à son tour, tributaire de plusieurs facteurs à savoir :
 L’état phytosanitaire exprimé à travers les ravageurs et maladies rencontrées tels que : la cochenille blanche (Parlatoria blanchardi Targ) ; le ’Khamedj’ ou pourriture des inflorescences (Mauginiella scattae) ; Pourriture du cœur ou blaât (Phytophtora sp) ; la maladie du Bayoud (Fusarium oxysporum fs albedinis) et surtout actuellement la pyrale de la datte ou (Ectomyelois ceratoniae ) , le Boufaroua (Olygonichus afrasiaticus)et le foreur des palmes(Apate monachus).
 l’érosion génétique observée causant la disparition de certains cultivars avant même d’être inventoriés.
 La perte des savoirs locaux relatifs à la maitrise des techniques culturales et de la conduite du palmier dattier : entretien, pollinisation, récolte,… etc.
 les contraintes liées à la commercialisation, au stockage/conservation et à la transformation.
L’étude de la relation état phytosanitaire et diversité variétale recommande une prospection in situ basée sur des visites sur terrain et des enquêtes confortées elles par des questionnaires portant : la diversité, la conduite, les maladies, les ennemis et sur les différentes contraintes rencontrées sur l’environnement et l’état général des palmeraies. Les résultats obtenus sont traités statistiquement et interprétés afin de constituer des outils d’aide à la décision tant pour les chercheurs que pour les gestionnaires désireux de remédier à la situation.


Document joint


 
| info visites 2115147

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Science de la terre, eau et environnement  Suivre la vie du site Journal Algérien des Régions Arides  Suivre la vie du site Numéro 12   ?

Creative Commons License