WEBREVIEW

Situation de la population ovine « la race el hamra » en algerie

Le risque de disparition de la population ovine El Hamra chez les éleveurs, et au niveau des parcours fait l’objet de notre étude. C’est un patrimoine génétique national qu’il faut savoir gérer et préserver. Les enquêtes au moyen d’interview auprès des cadres spécialistes en zootechnie et en médecine vétérinaire, et aux populations des villages sont la méthodologie adoptée, effectuées en trois ans, sur tout le territoire de la steppe occidentale de l’Algérie : à travers les wilayat de Naâma, El Bayadh, Tlemcen, Sidi Belabbes, Saïda, Tiaret, Mascara et Djelfa.
Dans le cadre de ce projet, une carte de répartition de la race El Hamra est établie ; elle fait ressortir les causes du rétrécissement de son berceau par l’envahissement des autres races ( l‘Ouled Djellel). Un plan d’action ainsi qu’une stratégie d’aménagement territorial pour réintroduire cette race dans son berceau originaire est proposée.


Document joint


 
| info visites 2324829

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Science de la terre, eau et environnement  Suivre la vie du site Journal Algérien des Régions Arides  Suivre la vie du site Numéro 12   ?

Creative Commons License