WEBREVIEW

Evaluation en continu par des mesures synchroniques de l’aire de repartition de l’arganier en algerie

L’aire de l’Argania spinosa L. de la région de Tindouf en Algérie constitue un des milieux caractéristiques dont l’existence en ripisylve dépend étroitement de l’eau provenant d’oueds et de sources. Cet écosystème joue un rôle écologique et environnemental important et pourrait aussi jouer un rôle économique pour les acteurs locaux.
La cartographie constitue un outil de travail pratique et synthétique. Elle est perçue comme un outil d’aide à la décision en aménagement. En même temps, un moyen privilégié d’aide à la définition des objectifs et des opérations de gestion de l’espace constituant un canevas d’intervention pour le gestionnaire.
L’aire cartographiée à l’aide de l’outil SIG sur une surface assez réduite, dans un milieu à fortes contraintes et, de plus, soumises au surpâturage, a permis d’envisager une veille écologique. Celle-ci est assurée à travers des mesures et observations effectuées, suivies de sorties de terrains régulières. Ce travail a permet d’évaluer les caractéristiques fonctionnelles de l’écosystème avec une méthode de fragmentation de l’aire de répartition en plusieurs habitats distincts en tenant compte du critère physionomique de la végétation et de sa dominance et ainsi comprendre les processus de dysfonctionnements.


Document joint


 
| info visites 2324843

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Science de la terre, eau et environnement  Suivre la vie du site Journal Algérien des Régions Arides  Suivre la vie du site Numéro 12   ?

Creative Commons License