WEBREVIEW

Effets de la mise en repos sur les caracteristiques floristiques et pastorale des parcours steppiques de la region de laghouat (algerie)

En Algérie, la dégradation de l’environnement se manifeste avec acuité, notamment dans les zones steppiques. Ces dernières, sont en effet depuis plusieurs années soumises à une dégradation croissante qui touche essentiellement la ressource « parcours », cette dégradation résulte de la pression anthropique combinée aux aléas climatiques défavorables.
Dans le cadre d’une stratégie nationale de lutte contre la désertification et l’ensablement, l’état Algerien, à travers le Haut Commissariat du Développement de la Steppe (H.C.D.S.), a entrepris différentes actions de restauration et de réhabilitation, dont la mise en défens. Cette derniere consiste à mettre une aire dégradée à l’abri de toute action anthropique avec l’espoir d’une reconstitution naturelle du milieu, ce que nous tentons d’apprecier à travers cette étude camparative des caractéristiques floristiques et pastorales entre des parcours libres et des mises en repos faisant partie de l’observatoire CRSTRA/HCDS au niveau de la région de Laghouat au cours de l’année 2011 .
Les résultats obtenus montrent que les parcours mise en reposs présentent les meilleures caracteristiques floristiques (richesse floristique et taux de recouvrement) et aussi les meilleures caractéristiques pastorales (valeur pastorale, productivité pastorale, charge pastorale, biomasse totale) par rapport aux parcours libres, ce qui incite à multiplier cette action pour la restauration des parcours dégradés, avec une gestion rationnelle de ces parcours mis en défens après leur ouverture et cela par le respect de la capacité de charge.


Document joint


 
| info visites 2115147

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Science de la terre, eau et environnement  Suivre la vie du site Journal Algérien des Régions Arides  Suivre la vie du site Numéro 12   ?

Creative Commons License