WEBREVIEW

Effet de la maturation pubertaire sur le développement

Le but de notre étude longitudinale était d’examiner le profil
d’évolution de la puissance anaérobie durant les différents stades de la puberté.
92 collégiens garçons sédentaires âgés de 11 à 16 ans ont consenti à
suivre durant 2 années le protocole qui a été réalisé au sein de leur
établissement scolaire. On a procédé à la mesure des différents indices
anthropométriques. Les stades de la maturation ont été estimé selon la
classification de Tanner. L’évaluation du processus anaérobie a été faite grâce
au test de force-vitesse de Vandewalle. Les résultats montrent que la majorité
des indices morphologiques de la population étudiée ont évolués très
significativement du premier au quatrième stade pubertaire.
Le passage du second au troisième stade pubertaire semble déterminant
dans l’évolution des principaux paramètres morphologiques et physiologiques
de l’effort. Du stade 1 au stade 4 il y a eu une évolution très significative (p <
0,001) de la Puissance Anaérobie Maximale (Wanmax) et de la Force
Maximale (Fo). Chez les garçons le passage du second au troisième stade
pubertaire semble déterminant dans l’évolution des principaux paramètres
morphologiques et physiologiques de l’effort.


Document joint


Auteur(s)

Belkacem Khiat

 
| info visites 2335616

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Arts et Sports  Suivre la vie du site المجلة العلمية لعلوم و تقنيات الأنشطة البدنية و الرياضية  Suivre la vie du site Numéro 11   ?

Creative Commons License