WEBREVIEW

Approche hydrologique comparée des crues en Algérie

Les estimations des débits de crues maximales ont été toujours perçues comme une nécessite impérieuse pour se protéger contre les conséquences néfastes. Selon les cas minimes (submersion des cultures impliquant une réduction des récoltes)en passant par les cas catastrophiques sur le plan économique (durée de vie des barrages-réservoirs)ou encore le cas extrême traduit par la menace sur l`homme (rupture d`un barrage).L`erreur sur le risque constitue le point capital sur lequel se focalise l`action commune des chercheurs et des décideurs. La confiance et la fiabilité accordées aux méthodes d`estimation actuelles sont encore loin de faire l`unanimité. Un point de discorde persiste et persistera encore tant les extrapolations pour les périodes de récurrence longues ne peuvent être vérifiées sur le terrain. Si la comparaison sur le plan méthodologique et da la mise en ouvre est importante, tant elle met en évidence les limites et les contraintes imposées, dans bien des cas, par la nature même des données, il n`en demeure pas moins que la comparaison chiffrée des résultats donne une meilleure appréciation sur le choix d`une méthode au détriment de l`autre. L`approche menée sur un cas spécifique (Bassin du saf-saf), outre l`appréciation par les résultats, met en évidence la comparaison systématique entre les méthodes d`une même catégorie (méthode probabiliste)empiriques (déterministes).


 
| info visites 2424169

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Agronomie  Suivre la vie du site Recherche Agronomique  Suivre la vie du site Numéro 01   ?

Creative Commons License