WEBREVIEW

Etude de l`effet du stress hydrique sur quelques processus de développement et de croissance de deux variétés de blé tendre (Triticume aestivum L.)

Ce présent travail a pour objectif la recherche d`indicateurs morphologiques du statut hydrique de la plante en utilisant des méthodes de mesure rapides et facilement réalisables au niveau du champs (les stades de Haun, la production de talles et de matière sèche). Les résultats montrent que le stress hydrique marque fortement l`évolution du nombre de talles par plante ; de même la relation liant le potentiel hydrique foliaire à la variation de nombre total de talles est du type linéaire et fortement dépendante du génotype, cette caractéristique peut, manifestement, constituer un bon indicateur du statut hydrique de la plante. Pour ce qui est du développement foliaire, mesuré par la méthode de Haun, il est peu sensible à la contrainte hydrique ; il dépend essentiellement de la somme des températures à base 0°c.Quant à la matière sèche de la partie aérienne de la plante entière, celle-ci est uniquement affectée par la contrainte hydrique, les différences variétales étant absentes. Le développement foliaire et la matière sèche ne pourraient donc pas, vraisemblablement, constituer de bons indicateurs du statut hydrique de la plants.


 
| info visites 2346269

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Agronomie  Suivre la vie du site Recherche Agronomique  Suivre la vie du site Numéro 01   ?

Creative Commons License