WEBREVIEW

programation fonctionnelle:le glaneur des cellules centralisé et sa généralisation dans les environnements répartis

Différentes manières peuvent être utilisées pour assurer la récupération de l`espace mémoire dans les langages fonctionnels et mêmes dans les langages orientés objets. Depuis la naissance du premier langage basé sur la manipulation des listes, la fin des années cinquante et le début des années soixante, plusieurs algorithmes ont été proposés pour répondre à cet objectif d`une manière simple et efficace. L`apparition des systèmes répartis, qui est due essentiellement au développement technologique et aux progrès des techniques de transmission de données, nous pousse à voir comment l`opération de récupération, peut être mise en œuvre dans un environnement ou le seul moyen de communication est l`envoi et la réception de messages. Cet article discute deux aspects : l`implémentation et l`évaluation de l`opération de ramasse miettes, en se basant sur la technique « Mark then sweep », et cela dans un système centralisé. Le deuxième aspect discuté, est l`implémentation du glaneur dans un environnement réparti. Nous introduisons une manière pour généraliser la collection mémoire centralisé dans un système constitué de plus d`une unité de calcul. Assurer une certaine tâche dans un environnement réparti, revient à assurer un protocole qui permet à l`ensemble des unités participantes d`atteindre l`objectif voulu. Pour cela nous proposons un protocole, inspiré du protocole de la validation atomique 2PC, qui garantie l`opération de ramasse miettes distribuée. Nous donnons également une solution pour éviter le blocage du protocole qui peut survenir à cause des éventuelles pannes du système distribué.


Document joint


Auteur(s)

Boudina A.

 
| info visites 3321672

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Informatique, science de l’information et bibliothéconomie  Suivre la vie du site RIST  Suivre la vie du site Volume 11  Suivre la vie du site Numéro 1   ?

Creative Commons License