WEBREVIEW

Bouturage ligneux du peuplier de l’euphrate

En Algérie les régions semi-arides et arides caractérisées par des variations édapho-climatiques (salinité, sécheresse...) sont nombreuses. Parmi les actions à entreprendre en vue de valoriser et de développer ces régions, les plantations à base d’espèces adaptées telles que le peuplier de l’Euphrate (Populus euphratica olivier) qui est capable de supporter de très fortes températures, une certaine salinité des sols ainsi que la sécheresse (ANONYME, 1980 et SOULE RES 1986). Cependant, la multiplication de cette espèce qui se fait exclusivement par bouturage reste difficile (MAESTRO et PADRO, 1994).
La présente étude porte sur les possibilités de production de plants enracinés à partir de rejets de peuplier de l’Euphrate. L’étude montre que le bouturage ligneux est sensiblement influencé par la date de bouturage et l’utilisation d’une hormone rhizogène (AIS). Les meilleurs résultats (45% d’enracinement), ont été obtenus à la première date de bouturage (décembre) et en présence d’AIB. Les boutures enracinées présentent un développement (parties aérienne et racinaire) tout à fait normal.


Document joint


 
| info visites 2114122

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Agronomie  Suivre la vie du site Annales de l’Institut National Agronomique El-Harrach (...)  Suivre la vie du site Volume 24  Suivre la vie du site Numéro 1 et 2   ?

Creative Commons License