WEBREVIEW

Modélisation de la croissance radiale du CHE NE ZEEN (Quercus canariensis WILD.) : Cas des chenaies de TIZI-OUZOU et de SOUK-AHRAS.

Dans ce travail, nous avons étudié la croissance radiale de Quercus canariensis des chênaies de Tizi-Ouzou et de Souk-Ahras sur des séries chronologiques de 69 à 242 années. La procédure ARMA(p,q) a été utilisée pour appréhender les facteurs limitant le fonctionnement de l’espèce.
L’analyse des données brutes montre l’effet« station » et l’effet ’’forêt" sur la croissance radiale. Les stations se caractérisent par des modèles (p,q) et (p,O). Les résultats montrent que les modèles de la Kabylie sont plus proches de la réalité biologique. Les quatre chênaies se caractérisent par la forte inertie qu’elles opposent aux influences des facteurs externes. Cette inertie à l’enregistrement, la croissance prédéterminée, la part de croissance expliquée par le climat et celle expliquée par le modèle apparaissent plus importantes dans les formations de Kabylie.


Document joint


 
| info visites 2346228

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Agronomie  Suivre la vie du site Annales de l’Institut National Agronomique El-Harrach (...)  Suivre la vie du site Volume 24  Suivre la vie du site Numéro 1 et 2   ?

Creative Commons License