WEBREVIEW
Accueil > Science et Technologie > Revue des Energies Renouvelables > Volume 04 > Volume 04

Volume 04

Articles de cette rubrique


Séchoir Solaire à Convection Forcée pour le Séchage des Fruits en Algérie

Un dispositif de séchoir solaire à convection forcée a été mis au point pour le séchage des abricots. Avant de sécher, les oreillons d’abricots ont subi les trois prétraitements suivants : le blanchiment, le sulfitage et la déshydratation osmotique partielle. L’analyse de la variance nous a permis de conclure que le blanchiment a un effet très significatif sur la perte de poids au cours du séchage, par contre le sulfitage n’a aucune influence. Quant à la déshydratation osmotique partielle, elle a nettement amélioré la qualité organoleptique (texture, couleur, goût,.) des abricots séchés. La valeur de l’activité de l’eau des abricots partiellement déshydratés et séchés est comprise entre 0,5 et 0,65.



Estimation et Cartographie des Differentes Composantes du Rayonnement Solaire au Sol à Partir des Images Meteosat

L’extraction des différentes composantes de la radiation solaire à partir des images satellites dépend étroitement de la connaissance exacte de la couverture nuageuse d’un pixel donné. En premier lieu, nous transformons les images satellites brutes en images ennuagement. Une nouvelle relation de l’ennuagement est établie, elle tient compte du contraste des radiances mesurées en infrarouge et des albédo calculés dans le visible. La méthode développée pour l’extraction des radiations solaires à partir des images consiste à adapter des modèles classiques aux modèles qui s’appliquent à la fois aux donnés sols et satellitaires. L’étude comparative entre les radiations calculées à partir des images satellites et les radiations mesurées au sol pour les deux pixels Oran (35°24, -0°36) et Tamanrasset(22°28, 7°35) montre qu’il est possible d’estimer l’irradiance globale avec une erreur moyenne 4%, l’irradiance directe est estimée avec une erreur qui n’atteint pas 15 % et l’irradiance diffuse avec des erreurs parfois abbérantes qui atteignent les 26 %



Influence des Conditions d’ejection sur les Grandeurs Dynamique et Thermique d’un Ecoulement de Type Jet Axisymetrique en Regime Laminaire

Une méthode aux différences finies est utilisée pour résoudre les équations régissant un écoulement de type jet axisymétrique en régime laminaire. La discussion porte essentiellement sur la présentation des différentes caractéristiques dynamiques et thermiques pour décrire l’écoulement dans les trois régions du jet. L’influence des conditions d’émission à la sortie de la buse a été aussi traitée, nous avons considéré pour cela des profils de vitesse et de température uniformes ou paraboliques.. Nous montrons que l’influence des conditions à la sortie de la buse est importante, dans la région du jet. La zone dans laquelle il n’est plus possible de déceler des différences dues aux conditions d’émission est située beaucoup plus loin et elle dépend des nombres sans dimensions Reynolds et Grashof



Procédés Technologiques Alternatifs de Réalisation des Photopiles Solaires au Silicium Cristallin

Cet article présente les nouveaux procédés technologiques de réalisation des cellules solaires au silicium cristallin développés ces dernières années. Les plus étudiés sont la sérigraphie, la pulvérisation chimique (spray) et la rotation ou spin-on . Ces derniers utilisés principalement pour la formation de la jonction ont été adaptés à d’autres étapes technologiques de réalisation de la photopile notamment celles de la métallisation et du dépôt de la couche antireflet. Le traitement de la surface des plaquettes ainsi que l’isolation de la jonction parasite sont également présentés



Modélisation de la Densité du Flux Solaire Global de la Ville de Gabès

Disposant des données météorologiques de l’année 1997 pour la ville de Gabès (Tunisie), un modèle de calcul de la densité du flux global solaire pour cette ville a été élaboré. Il tient compte de la nébulosité N, du quantum des jours de l’année q ainsi que du temps t et est de la forme GH = A(N).B(q).C(t) . Les résultats expérimentaux et théoriques obtenus par l’utilisation du modèle sus-élaboré présentent une bonne concordance. Enfin ce modèle a été comparé à celui de Sivkov.



Amélioration des Performances des Capteurs Solaires Plans à Air

En raison de l’insuffisance de l’échange thermique réalisée dans le capteur solaire plan à air entre le fluide et l’absorbeur l’utilisateur est amené à apporter des améliorations pour de meilleures performances ou une meilleure efficacité thermique. Dans cette étude expérimentale, par la simulation de l’énergie solaire, nous avons cherché à améliorer le couple « Rendement - Ecart de température » du capteur en introduisant des chicanes (obstacles) lesquelles sont déposées dans la veine dynamique du capteur. Les transferts thermiques, la température de sortie et le rendement du capteur sont nettement améliorés. Une application des meilleurs systèmes est présentée pour sécher l’oignon jaune et le hareng dans des temps intéressants.



Méthodologie de Correction de Rayonnement Solaire

Le rayonnement solaire arrivant à la surface de la terre n’est pas celui émis par le soleil, à cause des différents phénomènes d’absorption, de diffusion et de filtrage au niveau des différentes couches atmosphériques, ce qui rend le stockage de l’énergie solaire difficile, car elle fluctue énormément au cours du temps [1]. Ainsi, le rayonnement solaire varie à la fois périodiquement et aléatoirement durant l’année Les variations périodiques se font au rythme des saisons qui sont dues aux variations de la déclinaison, tandis que les fluctuations aléatoires sont surtout causées par les troubles atmosphériques. Dans la plupart des stations météorologiques, les mesures de l’insolation (ou d’ensoleillement) se font en permanence alors que celles de l’irradiation solaire sont plutôt rares. Cependant différentes approches permettent d’estimer correctement le flux d’irradiation solaire à partir des données d’insolation à savoir l’équation d’Angström. Il existe aussi des méthodes qui permettent de décrire ou de reproduire les variations horaires et quotidiennes de l’insolation ou de l’irradiation solaire, ce sont celles qui sont basées sur l’emploi de processus autoregréssif [2].



Evolution Ascendante d« un Fluide Newtonien en Présence d »un Cylindre Homogène Chauffé

Dans le cadre de cette étude on est confronté à une des situations complexes qui sont rencontrées dans le cas ou le problème physique traité fait appel à deux milieux différents qui sont en influence mutuelle. On suggère un traitement numérique par des méthodes aux différences finies de Crank -Nicolson pour la résolution du problème relatif à un écoulement laminaire instationnaire d’un fluide Newtonien en présence d’un obstacle cylindrique homogène chauffé. Le fluide est injecté dans une conduite verticale présentant un évasement à l’entrée. L’interaction entre le solide et le fluide en évolution ascendante est étudiée pour différentes valeurs du nombre de Reynolds et pour un rapport des conductivités thermiquesls/lf=10-2.



Production d"Hydrogène via le Procédé Catalytique CH4 + CO2

La réaction de reformage du méthane par le CO2 en gaz de synthèse (H2, CO) a été étudiée sur catalyseurs à base de nickel, cobalt et de terres rares supportés. Les solides catalytiques ont été préparés par imprégnation sèche et caractérisés par absorption atomique et par la diffraction des rayons-X. La production d’hydrogène est remarquablement influencée par la nature de la phase métallique et des supports utilisés. L’ordre décroissent des conversions de CO2 et de CH4 ainsi que la production d’hydrogène des catalyseurs supportés sur silice est : Ru, Ni, Rh, Pt, Co. En revanche, l’activité des catalyseurs supportés sur l’alumine suit la séquence suivante : Rh , Ru, Pt.



Influence de l« Orientation de la Vitesse du Vent sur la Dispersion d »un Polluant autour d"un Bâtiment

On se propose d’étudier numériquement la dispersion d’un polluant constitué d’un mélange de dioxyde de soufre et d’air en régime turbulent autour d’un obstacle bidimensionnel. On traite principalement l’influence de l’orientation de la vitesse du vent sur les caractéristiques dynamiques et thermiques du panache, ainsi que sur la concentration du polluant autour d’un obstacle. La méthode numérique utilisée pour la résolution des équations qui décrivent l’écoulement est une méthode aux volumes finis, le maillage adopté est non uniforme, très resserré près de la cheminée et autour de l’obstacle où il y a des gradients dynamiques, thermiques et massiques importants. Le domaine d’étude considéré, est assez grand pour pouvoir visualiser les recirculations et tourbillons créés par le bâtiment. Les résultats trouvés montrent essentiellement que la présence d’un obstacle modifie l’écoulement, conditionne l’intensité des immissions au niveau du sol et la dispersion du polluant. La direction du vent a un grand effet sur l’évolution du polluant éjecté et par suite sur son impact sur l’environnement immédiat de l’obstacle.



| info visites 2128169

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Science et Technologie  Suivre la vie du site Revue des Energies Renouvelables  Suivre la vie du site Volume 04   ?

Creative Commons License