WEBREVIEW
Accueil > Science et Technologie > Revue des Energies Renouvelables > Volume 04 > Numéro 01 > Numéro 01

Numéro 01

Articles de cette rubrique


Séchoir Solaire à Convection Forcée pour le Séchage des Fruits en Algérie

Un dispositif de séchoir solaire à convection forcée a été mis au point pour le séchage des abricots. Avant de sécher, les oreillons d’abricots ont subi les trois prétraitements suivants : le blanchiment, le sulfitage et la déshydratation osmotique partielle. L’analyse de la variance nous a permis de conclure que le blanchiment a un effet très significatif sur la perte de poids au cours du séchage, par contre le sulfitage n’a aucune influence. Quant à la déshydratation osmotique partielle, elle a nettement amélioré la qualité organoleptique (texture, couleur, goût,.) des abricots séchés. La valeur de l’activité de l’eau des abricots partiellement déshydratés et séchés est comprise entre 0,5 et 0,65.



Estimation et Cartographie des Differentes Composantes du Rayonnement Solaire au Sol à Partir des Images Meteosat

L’extraction des différentes composantes de la radiation solaire à partir des images satellites dépend étroitement de la connaissance exacte de la couverture nuageuse d’un pixel donné. En premier lieu, nous transformons les images satellites brutes en images ennuagement. Une nouvelle relation de l’ennuagement est établie, elle tient compte du contraste des radiances mesurées en infrarouge et des albédo calculés dans le visible. La méthode développée pour l’extraction des radiations solaires à partir des images consiste à adapter des modèles classiques aux modèles qui s’appliquent à la fois aux donnés sols et satellitaires. L’étude comparative entre les radiations calculées à partir des images satellites et les radiations mesurées au sol pour les deux pixels Oran (35°24, -0°36) et Tamanrasset(22°28, 7°35) montre qu’il est possible d’estimer l’irradiance globale avec une erreur moyenne 4%, l’irradiance directe est estimée avec une erreur qui n’atteint pas 15 % et l’irradiance diffuse avec des erreurs parfois abbérantes qui atteignent les 26 %



Influence des Conditions d’ejection sur les Grandeurs Dynamique et Thermique d’un Ecoulement de Type Jet Axisymetrique en Regime Laminaire

Une méthode aux différences finies est utilisée pour résoudre les équations régissant un écoulement de type jet axisymétrique en régime laminaire. La discussion porte essentiellement sur la présentation des différentes caractéristiques dynamiques et thermiques pour décrire l’écoulement dans les trois régions du jet. L’influence des conditions d’émission à la sortie de la buse a été aussi traitée, nous avons considéré pour cela des profils de vitesse et de température uniformes ou paraboliques.. Nous montrons que l’influence des conditions à la sortie de la buse est importante, dans la région du jet. La zone dans laquelle il n’est plus possible de déceler des différences dues aux conditions d’émission est située beaucoup plus loin et elle dépend des nombres sans dimensions Reynolds et Grashof



Procédés Technologiques Alternatifs de Réalisation des Photopiles Solaires au Silicium Cristallin

Cet article présente les nouveaux procédés technologiques de réalisation des cellules solaires au silicium cristallin développés ces dernières années. Les plus étudiés sont la sérigraphie, la pulvérisation chimique (spray) et la rotation ou spin-on . Ces derniers utilisés principalement pour la formation de la jonction ont été adaptés à d’autres étapes technologiques de réalisation de la photopile notamment celles de la métallisation et du dépôt de la couche antireflet. Le traitement de la surface des plaquettes ainsi que l’isolation de la jonction parasite sont également présentés



Modélisation de la Densité du Flux Solaire Global de la Ville de Gabès

Disposant des données météorologiques de l’année 1997 pour la ville de Gabès (Tunisie), un modèle de calcul de la densité du flux global solaire pour cette ville a été élaboré. Il tient compte de la nébulosité N, du quantum des jours de l’année q ainsi que du temps t et est de la forme GH = A(N).B(q).C(t) . Les résultats expérimentaux et théoriques obtenus par l’utilisation du modèle sus-élaboré présentent une bonne concordance. Enfin ce modèle a été comparé à celui de Sivkov.



| info visites 2325594

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Science et Technologie  Suivre la vie du site Revue des Energies Renouvelables  Suivre la vie du site Volume 04  Suivre la vie du site Numéro 01   ?

Creative Commons License