WEBREVIEW
Accueil > Géographie > Bulletin des Sciences Géographiques > Numéro 18 > Numéro 18

Numéro 18

Articles de cette rubrique


Détermination of Evolution of the Altimetric Mean Level of the Western Mediterranean from the Jason-1 Data Comparison with Analysis of Tidal Gauge Measurements

The sea surface topography, which is directly linked to the shape of the geoid and to oceanic effects, is only measurable thanks to the spatial and temporal resolution of satellite altimetry. The contributions of satellite altimetry study in the Mediterranean hâve been considérable. The first maps of the marine geoid, with relative accuracy of one to two décimètres depending on the methods used, hâve contributed greatly to the understanding of geophysical phenomena. Subsequently, thanks to réductions in orbital errors, improvements in gravi-tational models, and to the development of pseudo-geometrical orbit computations, the accuracy of détermination of the absolute mean sea level has improved from several meters to a few centimètres. The study presented hère aims to détermine seasonal variations in mean sea level in the Western Mediterranean basin by analysis of Jason-1 data corrected of différent perturbations like the geophysical phenomena, the océan wave influence, the inverse barometer effect, and the orbit error. The analysis of altimetric data Jason-1 allowed us to observe a strong amplitude of variations of the average level in the Western Mediterranean basin, of the order of 20 cm, with a characteristic period of one year. The comparison of the variation of the average height sea level at the harbour of Algiers obtained from analysis of altimetric data Jason-1 and from the harmonie analysis of tidal gauge measurements, showed almost identical results.



Détermination of the Mean Sea Level at Algiers Harbour From the Tidal Data Analysis

The présent study aims at defining a national sea level référence in Algeria and can be integrated in other océanographie projects for détermination of the mean sea level. Whatever the principle of measure is, a tide gauge is able to provide a local information on the height of the sea referred to the chosen référence. The main points of this study are : the calibration of the data of the electronic tidal gauge with an automatic data acquisition System installed in Algiers harbour ; the comparison of thèse data with the data acquired from the analogical tidal gauge installed on the same site ; and the detennination of the mean sea level using the harmonie analysis. The exploitation of the data recorded with the electronic tide gauge of Algiers during a period of two years provide an estimate of the mean sea level and the harmonie components which can be also used for the prédiction. The estimated mean sea level differs by a few centimeters of the actual value currently used which was determined in a « arbitrary » way.



Détermination d’Altitudes par GPS / Nivellement. Application : Régions d’Oran et de Constantine.

Les résultats prometteurs obtenus dans de nombreux projets de nivellement par GPS permettent de considérer cette technique comme une alternative relativement précise qui fonctionne aussi bien sur toutes les longueurs de base que sur tous les types de terrains découverts. Les altitudes qui résultent du système GPS sont des altitudes ellipsoïdiques (WGS 84) et leur expression par rapport au niveau moyen de la mer (altitudes orthométriques) nécessite la connaissance de l’ondulation du géoïde.
Les tests effectués ont porté sur l’ajustement des altitudes orthométriques de deux réseaux locaux situés dans les régions d’Oran et de Constantine. Les hauteurs ellipsoïdiques sont transformées en altitudes orthométriques par le biais de surfaces de géoïde corrigées et adaptées pour chaque région. La précision des résultats obtenus est de l’ordre de quelques centimètres.



Etude Comparative des Modèles d’Ajustement avec Contraintes des Réseaux Géodésiques

Le présent article a pour objectif de présenter les différents modèles de contraintes (contraintes classiques, minimales, internes et pondérées) et leur intégration dans l’ajustement des réseaux géodésiques tridimensionnels. Les avantages et les inconvénients de chaque technique de contraintes ainsi que son domaine d’application aux travaux d’établissement de canevas géodésiques spécifiques sont abordés. L’application a porté sur l’ajustement d’un réseau géodésique composé de 13 points de premier ordre (Nord Sahara 1959) et situé au Nord Ouest de l’Algérie. Les résultats des différents ajustements sont illustrés.



Mise à jour de la Base de Données Routières : Apport du GPS

La gestion de données crédibles d’un réseau routier par un Système d’Information Géographique (SIG) est un besoin utile sinon nécessaire pour mieux appréhender la gestion du patrimoine routier. Il est donc indispensable de s’appuyer sur des procédés bien ajustés afin de situer l’ensemble du réseau routier, de réunir et de saisir toute donnée jugée indispensable pour des besoins urgents ou ultérieurs. Dans un but de mise à jour des bases de données routières, la mise en oeuvre d’un système de levé précis et rapide est une solution incontestable. Ainsi, les Divisions de Géomatique et de Géodésie du Centre National des Techniques Spatiales (CNTS -Arzew- Oran) ont développé une méthodologie permettant la détermination précise de la spatialité des routes par GPS (Global Positioning System). Cet article porte sur la mise en place d’un système d’acquisition de données par la technique GPS cinématique pour la gestion routière afin d’améliorer la saisie de données à référence spatiale et son intégration dans un Système d’Information Routier (SIR).



Cartographie Physionomique de la Végétation Forestière par Télédétection Satellitaire Optique de Moyenne Résolution Spatiale en Zones Semi-arides (Ouest Algérien)

L’interprétation automatique d’images satellitaires s’appuie essentiellement sur les algorithmes de classification. Ces classifications peuvent être dirigées ou non dirigées. Pour la cartographie forestière, la première catégorie est souvent préférée à la seconde pour sa précision,. Cependant, en milieu forestier méditerranéen tel que celui des zones semi-arides de l’ouest Algérien, l’hétérogénéité des formations végétales rend difficile la sélection de zones d’entraînement précises même en possession de données terrain. Dans ce cas, les classifications non dirigées peuvent être une solution à condition de trouver une relation fiable entre certains paramètres dendrométriques des peuplements forestiers et les classes spectrales pour en faciliter l’interprétation. Cette étude sur une zone forestière semi-aride de l’ouest algérien a montré que dans un espace forestier hétérogène, comportant plusieurs formations végétales de type forêt, matorral arborescent, matorral, herbacées et des vides, la classification non dirigée par nuées dynamiques a découpé l’espace spectral en strates spectrales se différenciant Principalement par la hauteur et ordonnées par ordre décroissant de la hauteur des formations végétales qu’elles représenten. Il s’agit des strates thématiques suivantes : forêts, matorral arboré, matorral, herbacées et les vides. A l’intérieur de chaque strate comportant deux ou plusieurs formations végétales, l’algorithme de classification partage la strate spectrale en classes spectrales ordonnées par ordre décroissant de leur densité. Ces premiers résultats ont permis d’établir la carte des grands types physionomiques de la végétation de la zone d’étude. Cette carte servira de base pour établir la carte des types de peuplements forestiers. Deux solutions peuvent être envisagées dans ce cas : la première consiste en l’exploitation des connaissances terrain de l’interprète pour affiner les résultats. La seconde réalise une classification dirigée de l’image. Dans les deux cas, la réalité terrain doit être toujours disponible.



La Contribution d’un SIG et l’Imagerie Spatiale dans la Présélection des Sites Adéquats pour le Stockage des Déchets Solides Urbains, Cas du Bassin de Oued El Maleh

L’étude effectuée au niveau de la décharge actuelle d’Ain Témouchent a montré qu’elle est en état de difficultés pour faire face à la problématique de la gestion intégrée des déchets solides urbains, et ce du fait qu’elle génère beaucoup de problèmes :

  • La pollution olfactive (flux d’émanation des odeurs).
  • Absence des normes de sécurité et d’hygiène .
  • Les chemins d’accès extérieurs et intérieurs sont très difficiles.
  • Présence de la décharge dans le périmètre de culture annuelle .
  • Le risque majeur de contamination des ressources hydriques superficielles et souterraines.
  • La morphologie est inadaptée pour l’implantation d’une décharge.
  • La décharge est non contrôlée et constitue un gîte de moustiques et oiseaux.
  • La présence de la décharge à proximité d’un écosystème fragile. Devant cet état, il est devenu impératif de réfléchir sur un mode de gestion des déchets qui pourrait satisfaire aux communes concernées, dont l’idée d’une décharge contrôlée intercommunale. Le site recherché devrait avoir le moins impact en terme de protection de F environnement, de la santé publique et des coûts à engager. De ce fait les conditions fondamentales qui suivent ont été prises en compte dans le cadre de cette présélection, ces conditions sont les suivants :
  • Minimalisation des coûts associés aux transports (transport par rapport au centre de production).
  • Protection du milieu naturel (éviter les écosystèmes fragiles).
  • Imperméabilité des sites.
  • Conditions géomorphologiques acceptables.
  • Stabilité géologique du site. Dans le cadre de cette étude, une démarche intégrée de traitement numérique des données géographiques a été appliquée en vue d’une sélection des sites appropriés pour le stockage des déchets ménagers dans le bassin de oued El Maleh.


La Thermometrie Géophysique à l’ORB de 1970 à nos jours

L’intérêt porté à la thermometrie de précision répond aux questions soulevées par le Prof. P. Melchior, concernant l’enregistrement de certains effets induits par les marées terrestres. Dès 1970, de nouvelles techniques électroniques ont remplacé peu à peu les outils mécaniques et photographiques. Les sciences de l’observation des phénomènes naturels s’en trouvèrent bouleversées. Le calcul numérique se développa avec l’apparition d’ordinateurs capables de maîtriser les volumes d’informations nécessaires aux problèmes abordés. Des effets considérés comme négligeables devinrent synonymes de limites de précision. Les précisions nécessaires aux interprétations théoriques requéraient le développement de méthodes originales. Cela a justifié notre intérêt pour la thermometrie adaptée à la quête des signaux les plus ténus. Seule la variabilité de la température est utile à nos recherches. Les périodes enjeu couvrent un spectre très large compris entre quelques secondes et plusieurs années. Grâce à notre expertise qui fait l’objet de cet article, nous avons pu accepter de collaborer à la mise au point d’un capteur thermométrique à embarquer sur un satellite d’observation solaire.



| info visites 2118750

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Géographie  Suivre la vie du site Bulletin des Sciences Géographiques  Suivre la vie du site Numéro 18   ?

Creative Commons License