WEBREVIEW
Accueil > Science et Technologie > Revue des Energies Renouvelables > Volume 01 > Volume 01

Volume 01

Articles de cette rubrique


Utilisation de l’énergie soPhotocatalytique de micropolluant organique en solution aqueuese.laire dans le traitement des eaux : Dégradation

Le rayonnement solaire est une voie d’élimination des micro-polluants organiques en solution aqueuse. Parmi les sources lumineuses utilisées , les lampes à vapeur de mercure qui émettent des radiations comprise entre 253,7 et 365 nm. Ces radiations conduisent à une oxydation du 2-hydroxybiphényle (OPP). Le système UV/ZnO a été utilisé pour la minéralisation de OPP, elle a été observée au bout de 23 heures d’irradiation à 365 nm . Le couplage ZnO/H2O2 à la lumière UV accélère la vitesse de disparition de OPP. La forme anionique de OPP se dégrade plus rapidement que la forme moléculaire.



Expérimentation et Performances d’unePompe Mono-cavité Progressive

Les pompes centrifuges sont les plus utilisées dans le monde et les résultats obtenus ont démontré que ces pompes présentent, pour des grandes profondeurs, deux inconvénients majeurs : un faible rendement de pompage, inférieur à 10% à 20 m, et un seuil de démarrage en énergie très élevé. Le Centre de Développement des Energies Renouvelables (CDER) a participé dans un projet Européen (Programme Avicenne 95) sur le pompage photovoltaïque, consistant à tester d`autres types de pompes de faible puissance et de sélectionner les pompes présentant les meilleurs performances, afin de les développer et de les promouvoir. Et les résultats de tests effectués au CDER sur une pompe immergée à mono-cavité progressive. Ces résultats ont montré que cette pompe possède un rendement de pompage très élevé, supérieur à 60 % à 55 m, sur une large gamme en hauteurs manométriques



Utilisation d’un Circuit Hydraulique dans un Plancherpour le Chauffage et le Rafraîchissement des Locaux

les résultats de l’utilisation d’un circuit hydraulique dans un plancher pour le conditionnement climatique des bâtiments. La technique du plancher solaire direct a été utilisée pour le chauffage. Le principe est de faire circuler directement dans un plancher un fluide chauffé par des capteurs solaires sans utiliser de cuves de stockage intermédiaires. Le système ainsi obtenu présente de nombreux avantages par rapport aux systèmes classiques de chauffage solaire sur le plan des coûts, de l’encombrement et de la fiabilité. Dans le souci d’assurer un conditionnement climatique pendant toute l’année, car exploitation de plancher chauffant, comme circuit hydraulique conditionné, pour le rafraîchissement des ambiances en été, ceci sans investir dans un système de refroidissement de l’air. Est surtout de valoriser l’installation de plancher chauffant. Les résultats théoriques obtenus sont permis de définir l’épaisseur de la dalle chauffante et la surface des capteurs solaires. Pour confirmer les résultats théoriques acquis, nous avons installé une cellule expérimentale équipée d’un PSD.



Influence de l’Evolution de l’Etat de Surfacesur la Modèlisation du Séchage de Milieux Poreux

L`influence de l`evolution de l` etat de surface sur la modéliaton du sechage de milieux poreux, particulièrement le comportement de la surface. Une analyse détaillée, de résultats d`expériences et leurs influences sur la modélisation, est présentée. Les moyens de mesures sont, principalement, une balance électronique, un pyromètre à infrarouge et un analyseur optique d`humidité de surface. Les évolutions de la température et de l`humidité de surface sont obtenues en fonction de la cinétique de séchage et Les résultats permettent, surtout, de caractériser le passage entre la première et la deuxième phase de séchage. Ils permettent, aussi, de mieux poser les conditions aux limites pour la modélisation du phénomène de séchage.



Réalisation de Cellules Solaires par Spray

La technique d’atomisation « spray » est utilisé pour la fabrication de photopiles au silicium à usage terrestre. Des structures n+p et n+pp+ est réalisées avec des sources (liquides) dopantes : le phosphosilica-film comme source de phosphore ( n+) et le borosilica-film comme source de bore (p+). La composition de l’émulsion est variable en la diluant dans de l’éthanol, ce qui nous a permis de contrôler la concentration en surface des impuretés dopantes dans l’émetteur. Cela se traduit par une large gamme de résistivité mesurée par la méthode de la ‘quatre pointes’. Après la réalisation de la structurer n+ p ou bien n+ pp+ (présence d’un champ électrique sur la face BSF), il est réalisé les contacts métalliques sur les deux faces avant et arrière par la technique de sérigraphie. Les cellules sont ensuite caractérisées en mesurant la réponse spectrale Sr(l) et la caractéristique courant-tension (I-V) sous illumination. Les performances obtenues sur une cellule ronde de 10 cm de diamètre sont : une densité de courant de court-circuit Jsc = 21.4 mA/cm2 , une tension de circuit ouvert Voc = 571 mV, un facteur de forme FF = 68 % et un rendement de conversion h = 8,3 %.



Couches minces photoconductrice de WSe2 obtenues par réaction entre constituants en présence d`un fine couche de nickel

Des couches minces photoconductrices de Wse2 ont été obtenues par la technique des feuillets superposés de tungstène (w) et de sélénium (Se),dite aussi rédaction à l’état solide entre constituants, sur une fine couche de nickel déposés au préalable sur du mica. La structure est soumise à un traitement thermique à 1093 K pendant une demi -heure sous flux d’argon. A l’issue des premières caractérisation de diffraction de rayons X, les couche obtenues étaient sélénium. Les couches en fin d’ élaboration, cristallisent dans la structure attendue du 2H-MoS2 ,avec une meilleur texturation et une orientation préférentielle des cristallites à ce que leur axe c soit perpendiculaire au plan du substrat. Ces couche ont été caractérisées ensuite par microscopie électronique à balayage microsonde électronique ,spectroscopie de photoélectrons (XPS), ainsi que par mesure de conductivité et de photoconductivité. La conductivité à température ambiante ,le photocourant mesuré de 0,1µA.



Influence des Forces d`Inertie sur les Performances de StockageThermique dans une Cuve cylindrique durant les Phases de Charge et de Décharge

une étude numérique de la convection mixte en régime transitoire dans une cuve cylindrique utilisée dans les applications solaires. L`écoulement est supposé bidimensionnel et laminaire. Le modèle numérique développé et qui est basé sur une approche du type « volume finis », a été exploité pour l`étude de l`effet des forces d`inertie, à travers le nombre de Reynolds, sur le comportement dynamique et thermique et, par conséquent, sur les performances de stockage thermique dans une cuve pendant les phases de charge et de décharge.



Nouvelle Technique de Commande non Linéaire d’un Convertisseur cc/cc pour Applications Photovoltaïques

Le concept et la théorie d’une nouvelle approche de commande non linéaire pour un convertisseur cc/cc dévolteur (Buk Converter) connecté à une charge est présenté Les résultats des études de simulation et de l’expérimentation de ce système électronique sont également présentés. Le principe de base de la technique consiste en l’asservissement en un seul cycle de commutation de la tension d’entrée (par exemple : tension d’un générateur photovoltaïque -GPV-) du convertisseur à une valeur de consigne de nature fixe ou variable (par exemple : tension correspondant au point de puissance maximale -PPM- du GPV). Après avoir effectuée la synthèse de cette technique, une étude de simulation de ce système, utilisant le logiciel de simulation dynamique Matlab/Simulink™ a été réalisée. Afin de valider cette dernière, un appareil de commande a été mis au point et expérimenté



Influence des Conditions d’Entrée Variables sur le Transfert de Chaleur non-Stationnaire dans une Conduite Cylindrique

L`étude numérique concerne la théorie du transport de chaleur laminaire non - stationnaire dans une conduite cylindrique soumise à des conditions thermiques d’entrée périodiques. Le régime transitoire est provoqué par une condition de flux ou par une condition de température d’entrée de type harmonique. Le profil de vitesse est supposé parabolique et indépendant du temps. Les propriétés thermodynamiques du fluide et de la paroi sont constantes, la résistance thermique de la paroi est négligeable et le couplage paroi - fluide est réalisé à l’aide d’un bilan d’énergie incluant le taux d’énergie transférée par conduction par le fluide et le terme d’énergie interne de la paroi. On étudie les différents termes du bilan énergétique du système dans le cas d’une perturbation de type échelon de flux. Il constate que le régime transitoire est en partie conditionné par le terme d’énergie interne du fluide. Dans le cas d’une condition de flux de type harmonique, est il étudiée la fonction de transfert du fluide en fonction du nombre de Reynolds. Pour une température d’entrée périodique, est l’influence du paramètre b* (taux de l’énergie stockée dans la paroi au flux transféré par conduction à travers la veine fluide de la paroi au fluide et inversement) et des pertes convectives sur l’évolution spatio-temporelle de la température de la paroi, de la température moyenne du fluide et du nombre de Nusselt local. L’étude numérique à permis de conclure que pour les valeurs élevées de b* et de Nue (nombre de Nusselt extérieur), le nombre de Nusselt local obtenu est en bon accord avec le nombre de Nusselt local et stationnaire correspondant à une paroi à température constante et uniforme. Un tel modèle est valable dans une large gamme des valeurs de b* et Nue.



Etude de Distribution de Température dans une Pièce Métallique Cylindrique Chauffée par Induction Magnétique

La distribution de la température en fonction du temps pour deux différents matériaux ferromagnétique (Acier) et amagnétique (Aluminium),ont fait l`objet d`une étude expérimentale.Ce but de cet étude est de faciliter la résolution analytique de l`équation différentielle de la densité de courant couplée avec la température pendant le régime de chauffe par induction à une fréquence donnée suivant le traitement du métal à appliquer. On peut en déduire la distribution de température en fonction du rayon de la pièce à chauffer pour ces deux matériaux, et de même de trouver l`évolution de la densité de courant avant et après transition de Curie durant le chauffage pour le cas de l`acier.



| info visites 2128185

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Science et Technologie  Suivre la vie du site Revue des Energies Renouvelables  Suivre la vie du site Volume 01   ?

Creative Commons License