WEBREVIEW
Accueil > Science et Technologie > Synthèse > Numéro 05 > Numéro 05

Numéro 05

Articles de cette rubrique


Analyse du Mecanismecinetique de la carboreduction de MnO dans Les Conditions de Chauffage Linéaire.

Le dernier stade de la réduction des oxydes de manganèse est l’étape correspondante au passage de l’oxyde MnO en Mn métallique . Elle est importante pour le processus de métallisation.
Pour analyser le mécanisme cinétique du processus de réduction de MnO en présence du carbone solide, on a utilisé un modèle mathématique de la cinétique des réactions hétérogènes à mélange pulvérulent homogène dans les conditions de chauffage linéaire.
Les résultats du modèle coïncident avec les résultats expérimentaux de l’analyse thermogravimétrique et montrent que la réduction de MnO par le carbone solide est un processus où le mécanisme cinétique est un ensemble de deux réactions interdépendantes et interliées.



Influence du Minerai de fer Barytique de Boukhadra sur les propriétés physicochimiques des Agglomérés d’EI-Hadjar

L’influence de l’addition du minerai de fer barytique dans le mélange cru sur les propriétés physico-chimiques des agglomérés produits a été étudiée. Dans ce travail les résultats montrent que la résistance au choc(+5 mm) et la résistance à l’abrasion (+6,3 mm) des agglomérés diminuent d’abord pour un taux allant jusqu’à 60 % de minerai de fer barytique dans le mélange puis ensuite augmentent au-delà de ce taux. La réductibilité. par contre, s’améliore progressivement. Les agglomérés produits dans les mêmes con- ditions, avec du minerai de fer barytique. ont un taux de désulfuration faible ( 58 %). L’étude minératogique de la matrice de silicates des agglomérés a permis d’identifier tes phases : y-Ca2SiO4 et BaS04 .



Obtaining of Ti-Al alloy powder from Ti02 - AI2O3 oxides by Ca or Mg co-reduction

In this paper ihc resulls of a study concerning ihe possibilily of obtaining Ti-Al alloy powder by Ca or Mg co-reduction of iilanium and aluminum oxides mixture realized at 1247 K during 7.2 to 129.6 Ks in primary vacuum.
The reducing métal evaporation is very important, especially in présence of vacuum. The losscs hâve been redueed by using large particles of reducing métal and a coempacted mixture. In Ihese conditions the calcium has shown a better results. The product obtaincd after milling and lixiviation. is a Ti-Al alloy powder constituted from TiAl, Ti3AI intermetallics and α-Ti solid solution with 0.9% oxygen minimal content after a holding lime of 129.6 Ks.



Interfacial Properties of Liquid Alloys :An Expérimental study on Ga-Bi and Ga-Ge

Interfacial phase like wetting and prewetting transitions are of considérable interest in physics and chemistry of condensed marier since the represent phase transition is reduced dimensionality. Besides this. interfacial properties are of profound practical and technological interest. Most Systems studied experimentally in this respect are characterized by Van der Waals intermolecular interactions. However, in the last few years is shown that Coulomb liquids like liquid alloys or métal molten salt solutions exhibit interfacial phase transition similar to those known in Van der Waals Systems.
In order to get more insight into thèse phenomena the fluid-vapor interface of two différent alloy systems hâve been studied using ellipsometry. Ga-Bi is binary ally, with large positive déviations from Raoult’s law, exhibiting a distinct miscibility gap. Approaching liquid-liquid coexistence a bi-rich film completely wets the fluid-vapor interface. As can be estimated from ellipsometric results the film thickness jumps, at the monotectic température to a value of about 50 A . In contrast, Ga-Ge shows continuous miscibility and déviâtes much less from idéal mixing. As the Ge concentration in liquid Ga increases along the solid-liquid coexistence curve the optical properties at the surface also vary continuously, which can be modeled within a simple effective médium approach.



Analyse par Spectroscopie de photoélectrons X (XPS ou ESCA) de revêtement du fer étamé électrolytique refondu E2

Ce travail présente la caractérisation par spectroscopie de photoélectron( XPS ou ESCA), de surface du fer étamé électrolytique refondu élaboré en ligne ( Sider El Hadjar), entre dans le cadre d’un projet de recherche -DRA (Direction de Recherche Appliquée - Annaba) et d’un accord programme de coopération Algéro-Française.
Le fer étamé électrolytique est destiné à la fabrication de l’emballage métallique. Le premier objectif de l’emballage métallique est la protection physico-chimique du produit à commercialiser. La propriété la plus fondamentale est l’énertie chimique ou la résistance à la corrosion. Les défauts de structure et de surface du fer étamé sont à l’origine de la mauvaise qualité du produit et par suite de la dégradation du revêtement du matériau
Les analyses par spectroscopie à photoélectron X ( XPS ou ESCA ) ,du Fer électrolytique SIDER , ont permis de connaître la nature et la composition chimique des couches superficielles . L’analyse angulaire à haute résolution et quantitative à permis la proposition d’un modèle de couche et l’épaisseur du film a été déterminée.
La connaissance de la structure aussi complexe du fer étamé permet de mieux comprendre et contrôler les problèmes de surfaces et d’interfaces du matériau lors de son comportement vis à vis à la résistance à la corrosion.



Etude De L’effet Du Vieillissement Et De La Nitruration Sur Les Propriétés Mécaniques De L’acier Microallie Au Niobium Et Vanadium.

Le but de ce travail est de montrer l’influence du vieillissement et de la nitruration sur le comportement mécanique et structural d’un acier microallié au niobium-vanadium obtenu par laminage à chaud. Le durcissement structura ! des échantillons vicillîs est obtenu dans l’intervalle de température 50O-60O°C avec une amélioration de la limite d’élasticité et de la température de transition ductile-fragile par rapport à l’état brut de laminage à chaud. Les observations en M.E.T sur lames minces, ont permis de mettre en évidence les phases durcissantes. Les échantillons trempés à 1250°C. revenus à 600"C ont été nitrurés à la température de 590°C à des temps de maintien allant de 30 mn à 3 heures. La niiruration liquide a donné des couches nitrurecs formées principalement de la phase (e) et de diffusion. La cinétique de croissance de ces couches aux conditions isothermes croit avec le temps de nitruraiion. L’épaisseur des couches correspondant à la dureté maximale a été observée par microscopic électronique à balayage. La répartition des éléments à dispersoïdes dans les couches superficielles a été étudiée par (E.D.A.X.). Les résultats de la diffraction rasante des rayons X ont mis en évidence la nature des phases formants la couche superficielle Fe2-3 N(٤) et de diffusion avec la présence de précipités fins de nitrures et de carbures.



Oxydation des alliages FeCrAl relation entre l’oxydation et les traitements préliminaires.

L’oxydation de l’alliage Fe-22Cr-4Al-0,02 Ce a été étudiée à la température 1100°C dans l’air ambiant. Des moyens d’investigations tels, que la thermogravimétrie, la diffraction des rayons X, la micro-analyse X (EDS) et/ou la microscopie électronique à balayage ont été utilisés pour étudier la nature et la morphologie des phases formées. Les courbes d’oxydation n’obéissent pas durant toute l’oxydation toujours à une loi parabolique : il existe une période initiale transitoire d’une durée de plusieurs heuresdurant laquelle, une seule couche d’oxyde (alpha A1203) est formée. La vitesse d’oxydation dépend du traitement thermique préalable. Dans le cas de l’alliage (E+SB), la réaction est plus complexe. Elle débute par la formation rapide de précipités (oxydes) de fer, de Zirconium cl de chrome. L’alumine apparaît tout d’abord sous forme de précipités. Après quelques heures, une barrière continue de (Alpha A1203) se forme. On peut donc expliquer pourquoi la loi parabolique n’est pas suivie dans les deux stades. On peut également, comprendre pourquoi, après quelques heures, l’oxydation de l’un est plus lente que celle de l’autre. Les précipités obtenus à l’interface présentent des morphologies telles que, les contraintes internes pourraient être alors considérablement modifiées en termes d’intensités et de distribution, leur relâchement provoqueraient l’état gondolé des échantillons feuillards observé après oxydation.



Relation entre Oxydation et Frottement à Chaud d’un Acier 28NCDV10 Préoxydé dans l’Air et dans la Vapeur d’Eau

Dans ce travail, composé deux parties, nous nous sommes intéressés à la relation entre l’oxydation et le frottement pour un couple d’aciers 28NCDV10/Z20C13 utilisés lors du perçage à chaud d’ébauches pour des tubes. Une étude par thermogravimétrie de la cinétique d’oxydation dans l’air et dans la vapeur d’eau est effectuée dans l’intervalle 6O0-850°C sur l’acier 28NCDV10. Suivie par des observations structurales, par la caractérisation des oxydes formés et par des tests d’adhérence. Des essais de frottement-usure à chaud, ont été entrepris a l’aide d’un dispositif de simulation. En comparant les deux milieux d’oxydation, on a constaté que la vapeur d’eau, avec l’augmentation de la température (>750°C) contribue à une accélération de la cinétique. Du point de vue mécanique, les oxydes formés dans la vapeur d’eau sont plus adhérents que ceux formés dans l’air. L’adhérence est cependant dépendante de la pression de vapeur d’eau et de la température d’oxydation. Les essais de frottement-usure à chaud montrent que l’utilisation d’outils préoxydés, notamment dans la vapeur d’eau, contribue à la diminution de l’usure.



Influence de l’energie de faute d’empilement sur les Lois de comportement en fluage : cas de cu et cu - 4 si

L’influence de l’énergie de faute d’empilement au cours du stade secondaire du fluage, est difficile à cerner, tant sur le plan expérimental que théorique. On sait, cependant, que cet effet est important ; en effet, une faible énergie de faute d’empilement semble provoquer une diminution non négligeable de la vitesse de fluage et conduire à une meilleure résistance à chaud.
Les multiples tentatives de compréhension de ce phénomène ont quasiment toutes pour point de départ des lois empiriques exprimant évolution de la vitesse de fluage
(٤ ), en fonction de la température ( T) et de la contrainte appliquée (a).
Nous nous proposons dans ce travail, d’apprécier l’influence de l’énergie de faute d’empilement sur les
lois de comportement en fluage du cuivre (y = 55 mJ / m2 ) et du cuivre à 4% de silicium ( 25 mJ/ m2).
Nous montrons également que les valeurs d’énergie intervenant dans les lois de comportement s’accordent bien avec les résultats de la bibliographie.



Ajustement De La Contrainte D’écoulement D’un Acier Microallie

An investigation has been carried out using a microalloyed steel from a hot compression tests. In Ihe first part of this work the rhéologic parameters such as strain rate sensitivity and the apparent activation energy were determinated using the slrain-deformation curves. It was found a spécific behaviour in ihe two phase range due to both grain size and dynamic recristallisation.
In the second part of this work the prédictions model of the flow stress are compared to expérimental results and are shown to be in good agreement with them.



| info visites 2128169

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Science et Technologie  Suivre la vie du site Synthèse  Suivre la vie du site Numéro 05   ?

Creative Commons License