WEBREVIEW
Accueil > Sciences médicales > La Revue Médicale de l’HMRUO > Numéro 01 > Numéro 01

Numéro 01

Articles de cette rubrique


Tumeur stromale grelique révélée par une invagination intestinale aigue : A propos d’un cas

Les tumeurs stromales du grêle sont peu fréquentes, la symptomatologie étant non spécifique, le diagnostic est généralement tardif. Ils se manifestent souvent dans un tableau clinique nécessitant une intervention chirurgicale d’urgence comme dans le cas de notre patiente opérée pour invagination grêlo-grêlique et dont la pièce opératoire de résection à révélée une tumeur stromale du grêle.



Place du Ranibizumab dans le traitement des neovaisseaux rétiniens de différentes étiologies

Introduction : Plusieurs études ont montré l’efficacité de l’injection intravitréenne du Ranibizumab dans le traitement de la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) humide . Le but de cet étude est de participer à l’évaluation de la performance de ce traitement dans la néo-vascularisation choroïdienne et rétinienne en dehors de la DMLA. Matériels et Méthodes : Des injections intravitréennes de Ranibizumab 0,5 mg à un mois d’intervalle ont été réalisées après un consentement éclairé chez nos patients : 22 cas de rétinopathie diabétique (RD) lasérisée avec un oedème maculaire cystoïde (OMC) , 4 cas de DMLA exsudative non traitée par la therapie photodynamique (PDT) , 1 cas de myopie forte , 1 cas de syndrome d’Irvin Gass et 2 cas d’ oedème maculaire causé par une occlusion veineuse rétinienne . Les injections ont été pratiquées au bloc opératoire, dans les conditions réglementaires d’asepsie. Ces patients ont été évalués avant et après l’injection par l’estimation de l’acuité visuelle, l’examen du FO, l’angiographie fluorescéinique et la tomographie à
cohérence optique (OCT). Discussion : La première indication d’anti-VEGF en ophtalmologie est la DMLA exsudative . Notre étude montre l’effet du Ranibizumab dans la prise en charge des complications néovasculaires, mise à part la DMLA. Elle confirme l’action rapide et spectaculaire de la molécule dans ses indications inhabituelles. Conclusion : Le traitement par le Ranibizumab semble donc bénéfique à court terme dans la cure des néovaisseaux choroïdiens notamment ceux qui compliquent la myopie et la chirurgie de cataracte (oedeme maculaire post-phacoexerese). cette molecule représente une alternative intéressante dans la prise en charge de l’oedème maculaire diffus.



Réadaptation d’une paralysie des releveurs opérée. À propos d’un cas

La paralysie des releveurs du pied est une source d’incapacité et de gêne fonctionnelle, marquée par un steppage avec accrochage du pied lors du lancement du pas, la marche est lente, le risque de chute n’est pas négligeable ce qui oblige le patient à porter des chaussures à tiges montantes en permanence. Le contrôle de la flexion du pied corrige globalement cette attitude, ceci peut être réalisé par un dispositif anti-équin ou un transfert musculaire palliatif. Il s’agit d’un patient militaire âgé de 33ans présentant un déficit des releveurs du pied droit évoluant depuis 18 mois , opéré par une chirurgie palliative type CARAYON, suivi d’un programme de rééducation et d’évaluation fonctionnelles .



Contrôle bactériologique de l’air a la recherche des bactéries pathogènes à l’HMRUO

La pollution atmosphérique est l’un des problèmes les plus pressants de notre époque. Cette pollution a atteint un niveau avancé qui constitue une menace potentielle pour la santé et le bien-être de la population. L’infection nosocomiale (IN) est une infection survenant chez un patient dans un hôpital où un autre établissement de soins dont l’infection n’était ni présente ni en incubation au moment de l’admission. L’un des facteurs de risque pour une telle infection est la contamination bactérienne de l’air hospitalier. Compte tenu de cela, la qualité microbiologique de l’air peut être considérée comme un miroir de l’état d’hygiène des hôpitaux. Une étude prospective a été menée de décembre 2013 à Mars 2014 à HMRUO pour évaluer la qualité bactériologique de l’air intérieur et de déterminer la sensibilité aux antibiotiques des isolats. Les échantillons d’air ont été recueillis en utilisant la méthode d’impaction. 54 échantillons étaient faites dont 52 (96,30 %) étaient positifs, Les bactéries à Gram positif et Gram à négatif représentent 87,5 et 12,5 % des isolats, respectivement. Les bactéries isolées étaient staphylocoques coagulase négative SNC (84,38 %). Acinetobacter baumannii (5,47 %). Klebsiella pneumoniae. ( 3,13 % ) , S. aureus ( 3,13 % ) , E. coli (2,34 % ) et Pseudomonas aeruginosa ( 1,56 % ) . Un haut niveau de résistance aux antibiotiques a été observé dans cette étude ; 60,18 % de SNC et 50 % des S. aureus étaient résistantes à la méticilline, et plus que 87,71 % des Acinetobacter baumannii isolées étaient multi résistants. La résistance était particulièrement élevée contre IMP (87,71 %) avec une résistance totale contre CAZ et AN. La direction de l’hôpital a été conseillé d’évaluer périodiquement la qualité de l’air intérieur pour identifier, minimiser et éliminer les sources.



Utilisation de la clonidine dans l’anesthésie pour coeliochirurgie

La moindre agression et les suites opératoires plus simples de la chirurgie laparoscopique, la font proposer à des patients de plus en plus âgés et porteurs de pathologies cardio-vasculaires et respiratoires, mais le pneumopéritoine et la position, nécessaires à la visualisation chirurgicale, induisent des répercussions physiopathologiques tout à fait particulières qui conditionnent la prise en charge anesthésique. Notre objectif est l’amélioration de la technique anesthésique qui associe la clonidine au remplissage vasculaire, permet d’atténuer les modifications hémodynamiques et respiratoires liées au pneumopéritoine, réduit la douleur et diminue les nausées et vomissements en post opératoire.



Radiologie interventionnelle dans les fibromes utérins

Introduction : L’embolisation des fibromes utérins est une technique de radiologie interventionnelle qui a été développée ces deux dernières décennies pour un traitement conservateur. Patientes et méthodes : 22 patientes porteuses de myomes utérins avec âge moyen de 38 ans, ont subi une embolisation pré opératoire. Méthodes : L’embolisation pré opératoire a été réalisée chez toutes les malades qui ont bénéficié au préalable d’une échographie pelvienne complétée d’une IRM.Ce geste qui a facilité l’act chirurgical et qui a évité les transfusions sanguines et les hystérectomies chez femmes jeunes. Résultats :nous n’avons eu aucun échec du cathétérisme.Toutes les malades ont été opérées 24 h après,avec absence de saignement en per opératoire,ni transfusions sanguine chez les patientes anémiques et conservation de l’utérus chez les femmes jeunes et désireuses de grossesse. Conclusion : l’embolisation des fibromes utérins est un geste qui permet de faciliter le l’acte chirurgical (utérus volumineux et risque de saignement important) et à la femme de garder son utérus.



Radiologie interventionnelle dans la prise en charge des obstructions biliaires malignes

Notre travail consiste à montrer l’efficacité et les complications du traitement palliatif percutané des cancers des voies biliaires. Matériels et méthodes Sur 4 ans, plus de 170 procédures de drainage biliaire ont été réalisées pour le traitement de l’ictère par obstacle sur les voies bilaires. La Bili-IRM a été indispensable pour choisir le type de drainage radiologique. Le suivi a été fait sur une période de 4ans. En cas de récidive de l’ictère, un deuxième geste a été effectué (mise en place d’une deuxième prothèse). Résultats:Dans tous les cas, l’amélioration clinique a été immédiate dans la première semaine suivant le geste, pas de complications majeures ; complications mineures moins de 4%. Quatre patients ont bénéficié d’un deuxième geste pour désobstruction de la prothèse. Le taux de survie moyen est supérieur à 87% à 8mois (résultats comparables aux à ceux de la littérature). Conclusion : Le drainage biliaire suivi de pose d’endoprothèse toutes les fois que possible est une technique efficace pour le traitement des ictères par cancer des voies biliaires avec un faible taux de complications.



Quel geste chirurgical sur la glande et le creux axillaire dans le cancer du sein ?

L’objectif principal de cette étude est d’évaluer les différents critères décisionnels d’importance dans le choix du traitement chirurgical, et de tenter de délimiter d’éventuels facteurs de risque prédictifs et pronostics propres à notre population. Matériel et méthode : Etude descriptive prospective, ayant colligée 248 patientes présentant un cancer du sein non métastatique. Nous avons étudié les caractéristiques épidémiologiques, cliniques et histopathologiques incluant la morbimortalité relatives à chaque geste chirurgical sur le sein et sur le creux axillaire. Résultats : La composante intra canalaire était présente dans 11,29 % des cas et 18,96 %, de nos patientes étaient triples négatives, la mauvaise influence de ces derniers, ainsi que celle de jeune âge, du type histologique, sur la survie sans rechutes a été statistiquement significative. On n’a pas objectivé de différence de survie entre le groupe mastectomie et le groupe traitement conservateur, mais il existe une différence de survie sans rechute entre les deux groupes en faveur du groupe mastectomie.Conclusion : Au décours de cette analyse, on déduit que si le traitement conservateur et la technique du ganglion sentinelle peuvent être proposés, ils doivent l’être après une sélection rigoureuse des patientes.



Résections laparoscopiques des cancers colorectaux T2-T3 non métastatiques : A propos de 32 cas

De tous les progrès observés ces 25 dernières années, la coelioscopie est l’exemple le plus frappant et les résections laparoscopiques appliquées aux exérèses colorectales pour cancer sont régulièrement pratiquées dans le monde et sur la base de toutes les données de la littérature (méta-analyses, études randomisées, prospectives comparatives et non comparatives), une étude prospective a été menée au sein du service de chirurgie générale de l’HMRU Oran du 15 juin 2009 au 15 juin 2012. Cette étude avait comme objectif de participer à l’évaluation de la faisabilité technique, de l’efficacité technique et de la sécurité carcinologique de l’abord laparoscopique appliqué aux exérèses colorectales pour cancer. Il ressort de notre étude portant sur 32 cas atteints d’un cancer colorectal classé T2-T3 non métastatique, un age moyen de 65 ans, avec une légère prédominance masculine, le cancer était localisé au colon gauche dans 19 cas, au colon droit dans 06 cas, et dans 07 cas le cancer était localisé au rectum ; pour le stade de l’UICC, 19 cas étaient classés stade II, 12 cas classé stade III et un cas au stade I .l’évaluation de l’abord laparoscopique en terme de faisabilité technique avait montré un taux de conversion de 21,87%avec une durée opératoire allant de 2h35 à 6h 15mn. L’évaluation de l’abord laparoscopique en termes d’efficacité technique avait montré un taux de complication de l’ordre de 12,5% avec un décès dans la série. L’évaluation de l’abord laparoscopique en termes de sécurité carcinologique avait montré une exérèse carcinologique de bonne qualité et aucune récidive locale, pariétale ou métastatique n’a été enregistrée. La probabilité de survie selon Kaplan Meir pour un suivi de 36 mois est de 96%. Cette étude prospective a révélé que la laparoscopie appliquée aux exérèses colorectales pour cancer est une voie d’abord faisable, efficace et sure du point de vue carcinologique. En perspective, le suivi lointain de nos patients sera communiqué au temps nécessaire.



Stress oxydatif et infertilité masculine : Premiers résultats de l’expérience algérienne pilote à l’ HMRUO/2°RM.

Alors que l’’infertilité masculine est impliquée dans 50% des cas d’infertilité, aucune cause ne peut être diagnostiquée chez environ 25% de ces hommes. Ceci est communément indiqué par « l’infertilité idiopathique » et est liés par plusieurs études au stress oxydatif en raison de l’effondrement des défenses antioxydantes protectrices du pouvoir fertilisant des spermatozoïdes chez ces patients. La présente étude visait à évaluer la relation entre la qualité du sperme analysée en terme de peroxydes lipidiques totaux TP, la capacité antioxydante totale TAC et la lipocaline des neutrophiles gélatinase-associée Lcn-2 dans l’infertilité idiopathique. Le plasma séminal et sanguin de 44 sujets, comprenant des sujets fertiles et infertiles ont été évalués pour les TP par le malondialdéhyde assay (MDA), la TAC par le dosage de l’oxygène réactif absorbance capacité (ORAC) et finalement la Lcn-2 par un dosage immunofluoremetrique. Nous trouvons que la Lcn-2 est plus élevée chez les hommes infertiles que les témoins mais pas significative statistiquement (p = 0.098). Cependant, les MDA spermatiques étaient 1,7 fois plus élevés (p = 0,000), tandis que le TAC était 1,79 fois plus faible (p=0,003) chez les infertiles que les fertiles sans aucune corrélation avec les spermogrammes correspondants. Nous avons constaté une forte corrélation entre la diminution de la TAC plasmatique et l’augmentation des MDA spermatiques (r = -0753, p = 0,000) ; ainsi, avons-nous déterminé une valeur seuil ORAC de 1,035 m mol Eq AA /L associée à une toxicité spermatique par les MDA (Se = 100%, Sp= 94,4% ; AUC = 0,965, p = 0,000). En conclusion, les taux élevés de MDA spermatiques et le niveau faible de la TAC jouent un rôle important dans l’étiologie de l’altération du sperme dans l’infertilité idiopathique. L’ORAC plasmatique pourrait être un bio-marqueur utile pour l’évaluation des dommages oxydatifs spermatiques et le suivie d’une éventuelle thérapie anti-oxydante.



| info visites 2118750

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Sciences médicales  Suivre la vie du site La Revue Médicale de l’HMRUO  Suivre la vie du site Numéro 01   ?

Creative Commons License