WEBREVIEW
Accueil > Science et Technologie > NATURE & TECHNOLOGIE > Numéro 07 > Numéro 07

Numéro 07

Articles de cette rubrique


Approche Méthodologique d’Analyse des Caractéristiques géométriques des surfaces actives de deux corps de charrue à versoirs.

Tenant compte de la variabilité spatiale des sols agricoles algériens, le choix de la forme des outils aratoires pour la mise en place d’une culture est souvent délicat à réaliser. Un mauvais choix se répercutera sur la qualité des opérations de travail du sol et indirectement sur le rendement des cultures. Des résultats sur l’effet des formes des surfaces actives des corps de charrue à versoirs sur les indices qualitatifs des labours ont montré l’importance de ce choix. Avant de choisir la forme adéquate, il est plus que nécessaire de savoir caractériser les surfaces actives des pièces travaillantes des outils aratoires (Amara M. et al. 2007). C’est dans ce contexte que ce travail a été réalisé.
Ce travail est donc une approche méthodologique de l’étude des deux formes de surfaces actives de deux corps de charrue à versoir, les plus fréquemment utilisés en Algérie. Il s’agit des charrues fabriquées par les entreprises Société Algérienne pour la Construction pour la Réforme Agraire et l’Entreprise Nationale de Production de Matériel Agricole.
Pour éviter, les concepts mathématiciens souvent très complexes à la compréhension des ingénieurs agronomes, deux méthodes simples sont choisies pour la caractérisation de ces surfaces des corps de charrue à versoirs. La première, est la méthode statistique qui consiste à utiliser les principes des régressions polynomiales linéaires, la seconde est celle des courbures paramétriques de Bézier.
Les résultats obtenus ont permis de montrer la variation des angles caractéristiques en relation avec les trois directions spatiales et de définir les équations de contour des surfaces actives.
La partie avant du corps de charrue ENPMA a une courbure plus accentuée que celle de SACRA, à la partie arrière la surface active de SACRA est beaucoup plus courbe que celle de l’ENPMA. Cette remarque permet de classer les deux formes en surface cylindrique pure pour la forme SACRA et culturale pour ENPMA.



Contribution à l’implémentation de lois de comportement sous Plaxis. Cas des matériaux visqueux

L’objectif principal de ce travail est une contribution à la programmation des lois rhéologiques et de leur implémentation sur des codes decalcul dynamiques tel que PLAXIS par le biais d’une DLL « Dynamic Link Library ». La première tâche est consacrée à la compréhensionet à la maîtrise de la technique de programmation dynamique à travers les DLL (moyennant un langage de programmation sous une plateforme Windows). Il a été question d’implémenter des lois simples de types élastique linéaire (isotrope et orthotrope), et ce en situationdrainée ou non drainée. Afin de pouvoir prédire le comportement des matériaux visqueux, il a été procédé à la programmation de la loiviscoplastique de Lemaitre pour le fluage ainsi que l’implémentation de la loi viscoplastique de Koppejan modifiée. Ces lois ont étévalidées par une série de simulations. Ces dernières ont été soumises, par la suite, à la confrontation d’une part avec les modèles existantset d’autre part avec une solution analytique de référence.



Etude comparative des différentes méthodes d’estimation de l’évapotranspiration en zone semi-aride (cas de la région de Djelfa)

La gestion durable des ressources en eau nécessite une bonne maîtrise des termes du bilan hydrologique. L’évapotranspiration, facteur important de perte en eau de ce bilan, a été estimée sur la région de Djelfa située dans les hauts plateaux, par un ensemble de méthodes physiques sur une série des données climatiques (température, l’humidité relative, la précipitation, la durée insolation, la vitesse du vent et l’évaporation Pichet) recueillies au niveau de la station météorologique (ONM) de Djelfa,(1984-2006).
Les résultats montrent, qu’à l’échelle mensuelle, les valeurs de l’EvapoTranspiration Potentielle (ETP) obtenues par le modèle de Penman-Monteith, s’approchent des valeurs de l’ETP de Piche. Cependant, durant la saison sèche, cette méthode de calcul sous-estime considérablement l’évapotranspiration potentielle.
Par ailleurs, l’application des différentes approches pour l’estimation de l’ETP annuelle, met en évidence que la méthode de Blaney- Criddle, conduit à une meilleure estimation de cette composante climatique. Néanmoins, cette formule de calcul sous-estime l’ETP durant la période 1996-2001, avec un écart important pouvant atteindre 33.6 %.



Le phosphore dissous dans la rivière-estuaire du Mafrag : Répartition et niveaux de concentrations

Le phosphore est un élément essentiel à toute forme vivante, il est très largement utilisé en agriculture, dans les activités domestiques et devient souvent excessivement abondant dans les milieux aquatiques. L’apport exagéré dans les écosystèmes aquatiques occasionne le phénomène d’eutrophisation. Les teneurs des différentes formes du phosphore dissous ont été suivis dans 10 stations du système estuarien du Mafrag en 2008. Les formes analysées du phosphore dissous sont : les orthophosphates (PO4 3-), les polyphosphates (P2O5), le phosphore total dissous (PTD) et le phosphore organique dissous (POD) a été déduit. La salinité des eaux profondes a varié entre 0-35,5psu selon la saison et celle de la surface a fluctué seulement entre 0-12,7 psu. On considère que l’estuaire est hautement riche en phosphore avec une moyenne de 8,54 μ moles. l-1 pour la fraction totale répartie équitablement entre la forme organique (50%) et inorganique (50%).



Evaluation des chantiers et des équipements de traite chez des élevages bovins laitiers hors sol dans la région de Monastir (Tunisie)

L’objectif global de ce travail consiste à évaluer les chantiers et les équipements de traite afin d’apprécier ultérieurement leurs incidences sanitaire et économique en élevage bovin laitier hors sol. L’étude a été réalisée sur un échantillon de 30 petits troupeaux dans la région de Monastir durant une période de 3 mois (Février, Mars et Avril 2010). Le travail a débuté par une enquête (exploitant, exploitation, élevage, …) et un suivi hygiénique et technique des chantiers de traite chez les 30 éleveurs. Ensuite, un examen visuel de 29 machines à traire adoptées a été mis en oeuvre en vue d’apprécier la technologie choisie et son maintien en état de fonctionnement. Les mauvaises conditions hygiéniques et techniques de la traite des vaches pourraient constituer les probables facteurs de risque des mammites avec également le non respect des paramètres de conception et de fonctionnement des machines à traire mises en oeuvre.



Valorisation des matières résiduelles et de la biomasse forestière au Maroc

Compostage et confection de substrats organiques pour la production de plants forestiers

Le but de cet article est de décrire une méthode de compostage de matières résiduelles forestières. Quatre types de matériaux forestiers ont été compostés (résidus de cônes de Cedrus atlantica, et de la biomasse verte : feuilles et branches de Quercus rotundifolia, d’Acacia mollissima et des branches avec aiguilles de Pinus halepensis). Une différence nette de profils de température et des propriétés physicochimiques a été observée entre les quatre types de composts. Ces différences sont intimement liées à l’origine de la matière première à composter, le rapport C/N, l’humidité et la demande en oxygène du compost. La durée de compostage a été réduite par comparaison aux travaux antérieurs, de 3/4 à 1/2. Les propriétés physico-chimiques des composts sont nettement améliorées par rapport à celles du terreau. Dans le cadre d’un essai préliminaire, les résultats sont forts encourageants quant à l’utilisation de ces composts pour produire des plants de chêne vert de bonne qualité morpho-physiologique.



Suivis physico-chimique et énergétique de la biométhanisation expérimentale appliquée à la biomasse bovine

Le présent travail consiste à étudier la biométhanisation, appliquée aux déjections bovines, établie au niveau de quatre digesteurs expérimentaux, différents de point de vue paramètres de fonctionnement. Le suivi de ces digesteurs a mis l’accent surtout sur l’effet de la variation de certains paramètres physico-chimiques de la digestion anaérobie, en discontinu, essentiellement sur l’évolution du pH au cours du processus de fermentation anaérobie et sur la production quantitative gazeuse. On peut dégager particulièrement que la production de biogaz expérimental est variable suivant les paramètres de fonctionnement adoptés. Elle est maximale en présence d’une température élevée et sous une agitation mécanique du mélange substrat-inoculum.



Essais de transplantation du Caroubier (Ceratonia siliqua) du Bigaradier (Citrus aurantium) et du Brachychiton (Brachychiton populneum) dans la ville d’Oujda

La présente étude porte sur la transplantation de trois espèces largement utilisées dans la ville d’Oujda comme arbres d’ornement : le Caroubier (Ceratonia siliqua), le Bigaradier (Citrus aurantium) et le Brachychiton (Brachychiton populneum). Pour le Caroubier et le Bigaradier, deux modes de transplantation ont été essayés, le premier a consisté en une transplantation directe sans préparation des sujets, pour le deuxième les sujets ont bénéficié d’un cernage à la même date mais ont été déracinés et transplantés dix à onze semaines plus tard.De même deux périodes ont été expérimentées : la saison printanière et la saison estivale. Pour le Brachychiton, la transplantation a été réalisée à trois dates correspondant aux saisons : automnale, hivernale et printanière et avec deux techniques : transplantation avec motte et à racines nues. Les résultats obtenus montrent que les trois espèces, au vu des taux de reprise enregistrées, supportent bien la transplantation et ce, pendant toutes les saisons expérimentées. Aussi, la transplantation directe et celle avec cernage pour le Bigaradier et le Caroubier et la transplantation à racines nues et avec motte pour le Brachychiton ont abouti, tenant compte des taux de reprise enregistrés, à des résultats comparables. La confection d’une motte a permis par contre, pour les sujets de Brachychiton transplantés en automne ou en hiver, d’améliorer le taux de sujets ayant une bonne qualité de reprise au moment où pour la transplantation de printemps les résultats ont été comparables.



Grain filling and stem accumulation effects on durum wheat (Triticum Durum Desf.) yield under drought

In Mediterranean area, water deficit is the main factor limiting agricultural production. Durum wheat yield is greatly hampered by drought in the Mediterranean semi-arid areas. The duration and the rate of grain filling and the contribution of stem assimilates are likely to have important effects on yield performance under stress conditions. The objective of this study is to evaluate differences in durations and rates of grain filling and the contribution assimilates from the stem to the yield of 10 durum wheat genotypes (Triticum durum Desf.). Water stress was induced in booting stage by stopping irrigation, the differences of duration and rates of grain filling and the contribution of the assimilates of the stems to grain yield were determined. Genotypes’ agronomic performances were estimated by measuring yield components : number of grains per ear (NGE), weight of one grain (P1G) and weight of 1000 grains (PMG). The results showed a significant effect of water stress, genotypes and of the interaction between genotype x water stress. A positive correlation between agronomic performance and the two key variables for the final grain weight : the rate and duration of grain filling was observed.



Effet du séchage sur les principes actifs des plantes médicinales : cas des alcaloïdes totaux des écorces de Alstonia boonei Wild, plante antipaludéenne

Le présent travail s’intéresse à l’influence de la température de séchage sur les principes actifs des plantes médicinales : cas des alcaloïdes totaux de l’Alstonia boonei Wild, espèce antipaludéenne. Les écorces de l’Alstonia boonei récoltées sur une même tige ont été découpées, puis séchées à l’air libre, et dans un séchoir électrique à 40°C, 50°C et 60°C. Les échantillons issus des différents modes de séchage et celui de l’écorce fraîche ont été soumis ensuite à une étude phytochimique quantitative et qualitative des alcaloïdes contenus dans les écorces, afin d’y faire ressortir une éventuelle variabilité de leur contenu. L’étude révèle que la teneur en alcaloïdes des écorces de Alstonia boonei diminue lorsque la température de séchage croît. Le taux de décroissance du rendement d’extraction des alcaloïdes totaux par rapport aux échantillons est de 0,00091 % pour une augmentation d’un dégrée Celsius. Ainsi, le rendement d’extraction des alcaloïdes totaux est de 0,0436 % pour l’échantillon frais, 0,0430 % pour un séchage à l’air libre et 0,0174 % pour une température de séchage de 60°C. Le séchage naturel des écorces à l’air libre et à température ambiante limiterait donc les pertes d’alcaloïdes, l’un de ses principes actifs



| info visites 2128159

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Science et Technologie  Suivre la vie du site NATURE & TECHNOLOGIE  Suivre la vie du site Numéro 07   ?

Creative Commons License