WEBREVIEW
Accueil > Chimie > Journal of the Algerian Chemical Society > Volume 06 > Numéro 02 > Numéro 02

Numéro 02

Articles de cette rubrique


Spectres RPE de complexes de vanadium (IV) manganese (II), cuivre (II) et molybdène (V) avec des ligands de type ortho hydroxyoximes

Les spectres RPE des complexes de vanadium (IV), manganèse (II), cuivre (II) et molybdène (V) avec la salicylaldoxime, la 2-OH acétophénonoxime et la 2-OH benzophénonoxime ont été enregistrés à l’état de poudre et en solution dans le chloroforme à température ambiante et à la température de l’azote liquide. Pour le vanadium (IV). Les spectres à l’état vitreux présentent une structure anisotrope caractérisant une symétrie axiale. Le complexe de cuivre (II), présente également une symétrie axiale à l’état solide mais présente en plus une structure superhyperfine en solution. Les valeurs des paramètres g//. g , A//, A et les coefficients de liaison ont été évalués. Par contre, pour le manganèse (II) et le molybdène (V), les spectres étant isotropes, seuls les paramètres g0 et A0 ont pu être déterminés.



Synthèse et caractérisation d’une zéolithe de type mordenite

L’influence des paramètres tels que le rapport SiO2 / Al2O3, l’alcalinité, la teneur en eau et la température de cristallisation sur la synthèse de la mordenite a été étudiée. En effet, on a remarqué que lorsque le rapport SiO2 / Al2O3 augmente, la formation des phases riches en silice est favorisée. L’augmentation du rapport Na2O/Al2O3 favorise plutôt la cristallisation de la mordenite. La variation de la teneur en eau du mélange réactionnel est tolérée dans le domaine étudié. L’élévation de la température conduit à une cinétique plus rapide et favorise des espèces riches en silice.



Placage d’un revêtement de cuivre sur des substrats a base d’aluminium

L’électrodéposition sur certains métaux et leurs alliages (tel que l’aluminium) a posé un problème fondamental pour beaucoup de chercheurs, ceci est du a leur nature réactive. Le présent travail décrit l’électrodéposition du cuivre à partir d’un bain acide de sulfate sur l’aluminium et ses alliages. L’électrodéposition du cuivre a montré de très bons dépôts avec une forte épaisseur et un bon rendement en courant. Le meilleur dépôt du point de vue adhérence a été trouvé avec l’alliage contenant du cuivre.



Etude par chromatographie gazeuse inverse des propriétés superficielles des silices modifiées par des polyéthylènes – glycols

Des propriétés superficielles d’une silice poreuse greffée à des polyéthylène-glycols ont été étudiées par chromatographie gazeuse inverse en adsorbant des molécules polaires et non polaires. Les isothermes d’adsorption ont montré que l’effet du taux de greffage et les groupes OH résiduels est déterminant.



Etude thermodynamique des grandeurs de solution de quelques composes oxygènes élues sur des polymethylphenylsilicones par chromatographie en phase gazeuse

L’étude systématique de la rétention de quatre séries homologues ( Alcanes, Cétones-2, Alcools-1 et Cyclocétones) a été effectuée sur deux types de colonnes classiques ou capillaires, pour différentes phases stationnaires, Polyméthyl et Polyméthylphénysilicones en plus de l’Apolane. La rétention a été décrite par des grandeurs thermodynamiques de solutions déterminées à hautes températures à partir des données de rétention mesurées en chromatographie en phase gazeuse.



Synthèse et caractérisation de matériaux organometalliques d’argent et cuivre.

Le présent travail se rapporte à l’élaboration de nouveaux polymères organométalliques à base d’argent et de cuivre. Les matériaux élaborés sont de liaison métal – métal et utilisent des ligands pontants notamment le diisocyanure 1,8 paramenthane (dmb) avec différents contre – ions. Les matériaux obtenus ont fait l’objet d’analyse par des techniques de caractérisation spectrométriques et des mesures d’absorption électronique, d’émission et de durée de vie de luminescence.



Etude par G.P.C. de la réticulation DGEBA copolymere acide – styrene.

La chromatographie sur gel perméable (G.P .C.) est utilisée pour suivre la réaction de réticulation entre le DGEBA et des copolymères acide acrylique = styrène. La variation des aires des pics chromatographiques en fonction du temps a permis de déterminer le taux de conversion de plusieurs systèmes résines époxyde / copolymère acide = styrène Le rapport groupement époxy = groupement acide est égal à 1.



Synthèse de sulfoxydes éthyléniques α-et β- substitues.

Le traitement du 2-bromopropionate d’éthyle avec le thiophénol suivi d’un réarrangement de Pummerer en présence d’acide méthane sulfonique et d’anhydride acétique conduit à un sulfure éthylènique α substitué qui peut être oxydé en sulfoxyde ou en sulfone au moyen de l’acide m-chloroperbenzoique . L’obtention des dérivés α-substitués est discutée dans ce travail.



Polymerisation du phenylacetylene en presence d’un système ziegler – natta forme en associant : un carboxylate de fer (III) et le triethylaluminium.

La polymérisation du phénylacétylène a été conduite comparativement dans le cyclohexane et le toluène en présence des deux systèmes amorceurs Fe (naph)3 - AlEt3 et Fe (CH3CH2CO2)3 – AlEt3 . Les réactions fournissent deux fractions de polyphénylacétylène. Une soluble dans le tétrahydrofuranne Favorisée par le toluène comme solvant de polymérisation. Et l’autre insoluble favorisé par le cyclohexane. La nature de l’anion carboxylate n’affecte que très peu le déroulement de la polymérisation. Les rendements globaux en polymère (25-40%) sont comparables à ceux obtenus par d’autres systèmes amorceurs Ziegler-Natta à base de Fe : Fe(acac)3-AlEt3.Fe(dmg)2.2py-AlEt3 , ou à base de Nd(naph)3-AlEt3. Toutefois, les masses molaires moyennes des fractions solubles de polyphénylacétylène ainsi obtenues sont relativement élevées. La polymérisation du phénylacétylène par ces systèmes amorceurs conduit à des enchainements linéaires formés par addition univoque des motifs monomères en configuration cis (86-98%).



Reticulation DGEBA – compolymere acide itaconique – styrene par viscosimetrie

Les amines primaires aromatiques réagissent sur la 3(diméthylaminométhylène)-4-oxo-6-méthyl2- pyrone 2 et sur la 3- (uréidométhylène)-4-oxo-6-méthyl-2-pyrone : 3 dans les conditions opératoires adoptées sans ouverture du cycle et conduisent à une réaction de transamination. La réaction est sensible au caractère électroattracteur du substituant de l’amine aromatique. Les composés obtenus permettent l’accès à des carboxypyridones : 7.



| info visites 2327129

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Chimie  Suivre la vie du site Journal of the Algerian Chemical Society  Suivre la vie du site Volume 06  Suivre la vie du site Numéro 02   ?

Creative Commons License