WEBREVIEW
Accueil > Science et Technologie > NATURE & TECHNOLOGIE > Numéro 09 > volume C > volume C

volume C

Articles de cette rubrique


Impact des rejets de margines sur la qualité des eaux du Nahr Hasbani (Sud Liban) par référence spéciale aux indices diatomiques

The sustainable development in Lebanon is highly related to the existence of water resources. However, these resources seemed to be insufficient in the past few years. This is due in part to the demographic growth and the development of agriculture and industrial sectors in the country. The south east of Lebanon is known as the region the least irrigated. The main water resource of this region is the Hasbani River (Nahr Hasbani) beside small limited springs. Olive culture occupies an important place in the agriculture sector of the South. However the rejection of olive margins in the Nahr Hasbani deteriorated the water quality, especially at winter time.In this study 124 algal species identified during spring and summer were shown to be characteristic of oligotrophic water. 85 % of these species were identified as diatoms. The use of diatom indices confirmed the river eutrophication by excessive proliferation of Nitzschia palea and Gomphonema parvulum.



Isolement et identification de la mycoflore du compost des déchets urbains solides

L’étude de la mycoflore d’un compost produit par le Centre de Co-Traitement (CCT) des déchets urbains solides de Missour au Maroc a montré que la concentration des champignons varie entre 0,8 105 et 14,89 105 UFC/g MS selon le milieu de culture et la température d’incubation. Vingt trois espèces de champignons appartenant à 15 genres ont été isolées et identifiées. Parmi ces espèces, on trouve les thermophiles (Aspergillus fumigatus, A. flavus, A. japonicus, Emericella nidulans, Humicola grisea, Scopulariopsis brumptii et Scytalidium lignicola) et les antagonistes : Trichoderma harzianum, Chaetomium globosum et Ulocladium atrum. L’inventaire de la mycoflore de ce compost permettra d’obtenir une idée sur sa qualité et son degré de maturité



Impact toxicologique du lessivage des feuilles et des aiguilles mortes sur la qualité biologique du milieu aquatique récepteur

Nous avons essayé, grâce à un travail réalisé au laboratoire, dans des conditions contrôlées, d’évaluer l’impact toxicologique des lessivats des feuilles mortes, de quatre espèces foliaires, Populus nigra, Salix babylonica, Acer monspessulanum et Platanus acerifolia, ainsi que l’impact des aiguilles mortes d’une essence résineuse, Taxus baccata, sur la qualité de l’eau de la source Vittel (Tizguit, Région d’Ifrane). Les résultats obtenus montrent qu’à 25°C la Toxicité évolue avec la durée du lessivage, la concentration initiale, le type de traitement des feuilles et des aiguilles mortes et de l’espèce foliaire. Les tests de toxicité létale réalisés sur les larves d’Artemia salina et les alevins de Gambusia affinis montrent que l’If et le Saule sont les plus toxiques d’une eau airée.



Biomasse, minéralomasse et éléments nutritifs retournant au sol dans le Quercus Ilex du Moyen Atlas Central Marocain

Les biomasses, les minéralomasses, les retombées de litière et la restitution au sol de bioéléments par leurs intermédiaires ont été étudiés pour deux taillis de chêne vert du Moyen Atlas Central Marocain (Tafachna et Reggada). Les meilleurs corrélations et résultats ont été obtenus avec des régressions allométriques de type : Y(biomasse) = aX [X = (D2H)b] avec D et H respectivement diamètre à 1,30 m et hauteur. La biomasse totale sèche de la partie épigée des deux peuplements étudiés est de 96 et 86,4 t.ha-1 respectivement pour Tafachna et Reggada dont la partie ligneuse représente environ 89 %. Les minéralomasses aériennes des cinq éléments majeurs (N, P, K, Ca et Mg) est de 912 kg.ha-1 pour Tafachna et 812 kg.ha-1 pour Reggada. Annuellement, en moyen 10,8 et 8,5 kg.ha-1 de bioéléments sont immobilisés dans la biomasse aérienne respectivement pour Tafachna et Reggada. Les retombées de litière, observées durant trois années consécutives, se situent entre 3,1 et 3,6 t.ha-1.an-1 dont presque 70 % est constitué de feuilles. La restitution au sol des éléments nutritifs par l’intermédiaire de la couverture morte est de 37,9 pour Tafachna et de 44,4 kg.ha-1.an-1 pour Reggada (environ 74 % par l’intermédiaire des feuilles). La décomposition de la litière de feuilles suit une équation exponentielle négative de forme RF = A + Bexp(-Ct). Après deux ans de décomposition des feuilles installée dans des litter-bags, la libération des éléments nutritifs a varié entre 22 % pour le calcium et plus de 80 % pour le potassium.



Estimation de la précision de la relation en puissance reliant la concentration au débit liquide

La relation en puissance issue de la re-transformation logarithmique entre le débit et la concentration des sédiments en suspension est largement utilisée pour caractériser la dynamique sédimentaire des cours d’eau et pour estimer l’apport solide en suspension pour des bassins versants non jaugés. Cette relation présente une erreur ou biais lié principalement à la transformation de l’échelle logarithmique à l’échelle arithmétique. Ce biais se traduit généralement par une sous-estimation de l’apport solide en suspension. Le présent travail teste la précision de cette relation en adoptant plusieurs procédures durant une période de 13 années hydrologiques (1985-86 à 1997-98) dans le bassin versant de l’Oued Sebdou. Malgré que l’erreur dans l’estimation de l’apport solide annuel soit parfois importante entre -46,96% et +51,22%, quelques procédures permettent d’estimer cet apport à des taux d’erreur très faibles. La subdivision de la série des débits et des concentrations en classes semble donner la relation la plus exacte vis-à-vis de l’estimation de l’apport solide en suspension.



Utilisation d’un modèle global pour la modélisation pluie-débit : cas du bassin d’Oued Sikkak (NW algérien).

Cette étude de la relation pluie – débit à l’échelle annuelle et mensuelle est basée sur des débits mesurés à la station d’Aïn Youcef (emplacement actuel du barrage Sikkak) et des pluies mesurées à la station météorologique de Tlemcen en amont du bassin. Les paramètres des modèles GR1A et GR2M ont été déterminés avec des critères de qualité satisfaisants. Le comportement à long terme du barrage, en tenant compte de l’évolution de la ressource en eau et des contraintes de leur gestion, pourra être étudié à une échelle de temps adéquate, en forçant le modèle hydrologique par les sorties des modèles climatiques. Les résultats obtenus par la simulation de la transformation de la pluie en débit (par l’utilisation des modèles du Génie Rural GR1A et GR2M) indiquent que les modèles « à réservoirs » sont plus fiables et indiqués qu’un modèle du type « boite noire ». En effet, le modèle GR prend en compte la succession chronologique des différents phénomènes d’une part et l’influence des paramètres climatiques (évapotranspiration) et physico-hydrogéologiques du bassin versant (humidité du sol et échanges externes) d’autre part.



| info visites 2325553

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Science et Technologie  Suivre la vie du site NATURE & TECHNOLOGIE  Suivre la vie du site Numéro 09  Suivre la vie du site volume C   ?

Creative Commons License