WEBREVIEW
Accueil > Science et Technologie > NATURE & TECHNOLOGIE > Numéro 10 > volume B > volume B

volume B

Articles de cette rubrique


Pouvoir antioxydant des extraits de Myrtus communis L. obtenus in situ et in vitro

Nous présentons dans cet article, les résultats obtenus à partir d’analyses, effectuées sur des extraits méthanoliques de l’espèce Myrtus communis L, récoltée in situ, ainsi que des extraits méthanoliques préparés à partir des cals de cette même plante, multipliée in vitro, pour lesquels plusieurs dosages spectrophotométriques ont été effectués. L’extrait de la plante obtenu in situ s’est avéré plus riche en polyphenols par rapport à son homologue obtenu à partir des cals. Il a exprimé, également, un bon pouvoir de capture des radicaux libres avec une EC50=0,69mg/ml, et un très bon pouvoir inhibiteur de la peroxydation de l’acide linoléique estimé à 87,45%, qui s’est avéré largement supérieur à celui de l’acide ascorbique utilisé comme contrôle positif (50,57%). Cependant, les extraits méthanoliques préparés à partir des cals ont exprimés le meilleur pouvoir chélateur des ions Fe2+ estimé à 73,13%.



Phytosanitary state of Plant citrus in irrigated area of the lower Moulouya (Morroco Oriental)

In the Moulouya irrigated perimeter, citri-culture is one of the key sectors of the economy of the region. It is the main producing area in scope and ranks third nationally after the Gharb and Souss. Indeed, this is an important source of foreign currency because it generates an average of 300 million dirhams, or 20% of the total value of crop production ;.However, citrus plantations are likely to be attacked by many pests which cause massive damage especially to young citrus plantations. The survey conducted in the area is meant to collect information from citrus growers on crop production plant equipment and the most predating pests encountered in the farms..



Etude de l’activité anti oxydante de Gelidium Sesquipedale par chromatographie liquide haute performance

This work lies within the scope of the valorization of the extracts of sesquipedalian Rhodophycées Gelidium as antioxydants. The method applied to measure this activity is that of the trapping of the free radicals by using the 1,1’-diphenyl-2 - picrylhydrazyl (DPPH°) and the follow-up of the reaction was carried out by colorimetry and Liquid Chromatography High efficiency. The results obtained show that the extracts of Gelidium sesquipedale have a significant antioxidant activity, inhibition of 50% of oxidation of the radical has been achieved by using a dilution of 100 times of the extracts. The characterisation of molecules responsible for this biological activity has shown that extracts of Gelidium sesquipedale are rich in phenolic compounds, ascorbic acid and functions thiols. The levels recorded for these molecules are of the order of 8.71 ± 6.1 mg/g of EAG after crushing for the total polyphenols, 5.35 ± 4.77 mg/ml for the ascorbic acid, and 8.65 ± 1.12 mg/ml of equivalent of N- acetylcysteine conjugate for the functions thiols.



Effet de traitement par fumigation du thym (Thymus vulgaris) sur le Varroa destructor agent de la varroase des abeilles

Dans le cadre de la valorisation de la flore algérienne, nous nous sommes intéressés à la famille des Lamiacées, plus précisément au genre Thymus. L’objectif de ce travail est de mettre en évidence l’activité bioacaricide par fumigation du thym (Thymus vulgaris), pour la mise au point d’une lutte contre le Varroa destructor, sans inconvénient majeur, sur l’abeille, la ruche, le bioclimat, .... Pour étudier l’impact du thym prélevé au niveau d’Oued Chorfa, sur la dynamique du Varroa et son hôte l’abeille, deux lots ont été constitués au niveau d’un rucher privé implanté à Ain Defla. Le premier est traité par fumigation du thym, le second n’a subi aucun traitement. Les résultats pour le lot I, varient entre 125 et 135 varroas morts durant la période du traitement (soit 30 jours). Par contre, pour le Lot II non traité, les acariens morts, d’une manière naturelle, se chiffraient entre 26 et 32 pour la même période. Toutefois, il est à signaler que la fumée n’affecte pas le stade oeuf et que l’efficacité du traitement varie d’une période à une autre et d’une cellule à une autre, étant donné que durant la période de grande chaleur, les acariens deviennent plus vulnérables. La faiblesse de l’efficacité du traitement trouve son origine dans la présence des couvains operculés qui « protègent » les varroas à l’intérieur des alvéoles et empêchent ainsi, la pénétration de la fumée. Les varroas fixés sur la partie inférieure du corps de la larve échappent, aux effets du traitement.



Etude de l’activité insecticide du champignon endophyte Cladosporium sp. isolé du Laurier rose Nerium oleander L.(Apocynaceae,Gentianales) sur la bruche des haricots Acanthoscelides obtectus Say (Coleoptera,Bruchidae)

Le présent travail a pour objet l’étude de l’activité insecticide du champignon endophyte Cladosporium sp. isolé du laurier rose Nerium oleander L . (Apocynaceae ,Gentianales) vis a vis de la bruche du haricot Acanthoscelides obtectus (Coleolptera : Bruchidae)qui est le roblème principal affectant l’haricot (Phaseolus vulgaris ) à la fois aux champs et au stock ,Cette activité insecticide est évaluée par la mesure d’ un paramètre : l’effet de 4 concentrations différentes du filtrat de ce champignon : 25, 50, 75 et 100% . Les résultats montrent que Cladosporium sp. est doté d’une excellente activité insecticide contre Acanthoscelides obtectus, L’effet des filtrats change selon la concentration utilisée, la concentration 100% semble la concentration la plus efficace contre les bruches avec un taux de mortalité 84% enregistré après 48 heures d’essai .



Evaluation multicritère du bien-être et de l’adaptation de la vache Holstein dans quelques élevages laitiers en Tunisie

Le bien-être est un concept multidimensionnel dont les méthodes d’évaluation sont développées par des chercheurs du projet européen Welfare Quality®. Ces méthodes incluent des mesures effectuées sur les animaux. Elles concernent l’état corporel, l’état sanitaire, l’hygiène, les blessures et le comportement. Une enquête a été réalisée auprès de 90 fermes laitières pour évaluer le bien-être des vaches de race Holstein de Tunisie à l’aide de certains indicateurs validés par le projet européen. La distance de fuite, l’état corporel, la boiterie et l’hygiène ont été évalués. L’étude montre des différences significatives entre les boiteries, la relation homme-animal et les blessures.



Effets de la conduite zootechnique sur les performances de deux élevages bovins laitiers en zone semi-aride au Maroc

Cette étude a visé la caractérisation des performances de deux élevages bovins laitiers dans une zone d’agriculture pluviale au Maroc. Les résultats ont révélé un âge moyen au premier vêlage affecté par la race (30,0 et 34,8 mois pour la Montbéliarde et la prim’Holstein) et par l’année de naissance. En revanche, l’intervalle moyen entre vêlages des femelles non réformées n’était pas affecté par la race (388 et 394 jours pour la Montbéliarde et la prim’Holstein). La fécondité était contrastée : 71,0 et 43,3 % de réussite en première insémination dans les exploitations 1 et 2. Les rendements laitiers annuels par vache étaient de 7 530 et 6 210 kg dans la première et deuxième étable. Toutefois, des décalages entre les productions réelle et potentielle émanaient de dysfonctionnements de gestion et généraient d’importants manques à gagner. L’autonomie fourragère, à savoir la part de l’énergie ingérée par les vaches et produite dans chaque exploitation, variait de 78,4 à 52,0 % dans les élevages 1 et 2. Ces résultats démontrent les effets des stratégies alimentaires et de la race bovine sur les performances d’élevage laitier en zone pluviale semi-aride.



Etude des numérations cellulaires du lait et analyse descriptive des facteurs de risque des mammites en élevage bovin hors sol dans la région de Monastir (Tunisie)

L’objectif de ce travail consiste à évaluer la situation sanitaire mammaire des vaches, à partir du Comptage Cellulaire Individuel (CCI) et du Taux Cellulaire de Troupeau (TCT) et à déterminer les probables facteurs de risque des mammites. L’étude a été réalisée sur un échantillon de 40 élevages de type hors sol dans la région de Monastir en Tunisie, entre Septembre 2009 et Avril 2010. Le diagnostic sanitaire mammaire a été effectué par les méthodes directes de numération cellulaire sur lait individuel de vache et lait de mélange du troupeau. Les facteurs de risque des mammites ont été déterminés à partir d’une enquête, d’un suivi hygiénique et technique des chantiers de traite et d’un contrôle des machines à traire sur les plans hygiénique, technique et technologique. Il ressort que 66% des vaches ont des MA CCI > 200 000 cell. /ml et 52% des vaches ont des MG CCI > 200 000 cell. /ml. Concernant les troupeaux, 85% des élevages ont des MA TCT > 200 000 cell. /ml, 75% des élevages ont des MG TCT > 200 000 cell. /ml. L’étude des paramètres individuels en relation avec les CCI des vaches a montré que seule la propreté des vaches a eu une influence sur les CCI, alors que l’étude des conditions de traite en corrélation avec les numérations cellulaires a décelé l’incidence de quelques pratiques de traite et de certaines caractéristiques technologiques sur les CCI et TCT.



Diagnostics Sanitaire Mammaire, Hygiénique, Technique et Technologique des Conditions de Traite Mécanisée des Troupeaux Bovins Hors Sol dans la Région de Sousse en Tunisie

L’objectif de ce travail était d’évaluer la situation sanitaire mammaire des vaches et les conditions de traite mécanique en pot dans la région de Sousse (Tunisie). L’étude a été réalisée sur un échantillon de 30 petits et moyens élevages bovins laitiers hors sol : 180 vaches en lactation (VL) considérées parmi 296 existantes. Ces troupeaux, soumis à la traite mécanique en pot, ont une taille moyenne de 10 VL (3 à 25 VL par troupeau) et sont répartis dans 4 zones de la région considérée, durant une période de 3 mois étalée de mi-février jusqu’à mi-mai. L’évaluation, faisant appel à une enquête portant sur les conditions générales d’élevage et à au moins deux visites de traite (chantier et équipement), a été accompagnée d’un diagnostic sanitaire mammaire à l’aide du test CMT pour deux passages. Ce diagnostic a révélé qu’environ 39 % des vaches ont présenté des infections mammaires de différents scores (1, 2, 3 et 4). En outre, pour les conditions de la traite mécanique, il ressort qu’un nombre important des éleveurs ne respectaient pas les règles hygiéniques et techniques, et par la suite, le déroulement de la traite était loin d’être maitrisé chez la majorité. Pour le diagnostic technique et technologique des équipements de traite, il a été dévoilé que le fonctionnement des machines à traire, contrôlées à l’aide de l’appareillage de testage, a été non satisfaisant dans la majorité des cas. Par ailleurs, certaines défaillances anormales ont été relevées pour les paramètres de vide et de pulsation.



| info visites 2128185

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Science et Technologie  Suivre la vie du site NATURE & TECHNOLOGIE  Suivre la vie du site Numéro 10  Suivre la vie du site volume B   ?

Creative Commons License