WEBREVIEW
Accueil > Science et Technologie > Revue des Energies Renouvelables > volume 15 > Numéro 01 > Numéro 01

Numéro 01

Articles de cette rubrique


Etude comparative relative à l’efficacité énergétique de deux appartements situés à Béchar, Algérie

Le but de cet article, est l’étude comparative relative à l’efficacité énergétique de deux appartements résidentiels qui sont situés dans la ville de Béchar (Algérie). A ce propos, des simulations ont été effectuées à l’aide du logiciel de simulation du comportement thermique en régime dynamique ‘TRNSYS 16’ avec le modèle numérique type 56. Ce projet vise l’introduction des matériaux de construction isolants, afin d’améliorer le confort thermique et de réduire l’énergie consommée. Diverses variantes ont été proposées, qui permettent de faire un choix pertinent assurant un meilleur confort thermique tout en étant très peu énergivore.



Temporal assessment of wind energy resource in algerian highlands regions

Le but de cette étude est l’investigation mensuelle, saisonnière et annuelle en terme d’énergie éolienne, en utilisant des vitesses de vent collectées sur une période comprise dans la dernière décennie par les stations météorologiques de quatre régions situées dans les Hauts Plateaux algériens, allant de la frontière Est à la frontière Ouest du pays. Après une étude temporelle des paramètres de Weibull, nous avons procédé à leur extrapolation verticale, ainsi que de la vitesse moyenne du vent à une hauteur de 50m. Ensuite une analyse mensuelle, saisonnière et annuelle de l’efficacité énergétique a été calculée pour une éolienne type d’une puissance de 600 kW. Les résultats donnent la région de M’Sila étant la mieux ventée des quatre, avec une vitesse moyenne annuelle
V=4 m/s et une production énergétique annuelle égale à 2.4 GWh/année, bien que le site de Kasr Chellala ait pu donner un aussi bon potentiel, mais lésé par un fort pourcentage de fréquence nulle. La présente étude, donne les régions situées dans les Hauts Plateaux avec un potentiel éolien moyen, où la meilleure production énergétique ne peut être extraite qu’en saison froide.



Contribution à l’étude d’une pile à combustible de type PEMFC utilisée pour la production d’énergie électrique verte

La recherche de nouvelles sources d’énergie sera probablement la éoccupation majeure des chercheurs dans le futur. Dans ce contexte, notre étude porte essentiellement sur la modélisation en 2D/3D d’une pile à combustible à membrane échangeuse de protons PEMFC utilisée pour la production d’énergie électrique verte. Un modèle électrochimique stationnaire avec une géométrie plane est adopté. Le système d’équations obtenu est résolu et le programme numérique est réalisé sous Matlab®. En vue de fournir les résultats les plus objectifs possibles, nous avons recensées les différentes sources d’incertitudes expérimentales dans l’analyse des données. Des interactions entre facteurs sont aussi décelées, tel que l’influence de la température, la pression sur la tension, le rendement et la puissance.



DFIG versus PMSG for marine current turbine applications

Les technologies émergentes pour les turbines d’hydroliennes sont principalement issues des développements liés à l’éolien et à la propulsion marine. Il est alors évident que beaucoup de topologies de génératrices électriques pourraient être transposées à l’hydrolien. Comme dans le contexte de l’éolien, les génératrices asynchrones double alimentation et les génératrices synchrones à aimants permanents semblent être des solutions attrayantes pour exploiter l’énergie des courants de marée. Dans cet article, une étude Comparative entre ces deux types de génératrices est présentée et analysée en termes de puissance générée, de maintenance et de contraintes de fonctionnement. Cette comparaison est effectuée pour le site du Raz de Sein (Bretagne, France) en utilisant un outil de simulation multi physique. Cet outil intègre, dans un environnement modulaire, le modèle de ressources, le modèle hydrodynamique de la turbine et les modèles des génératrices



Une nouvelle approche MLI basée sur le principe des réseaux de neurone pour la commande des onduleurs

Les onduleurs sont des convertisseurs statiques continu/alternatif qui assurent
des échanges d’énergie entre une source et une charge. Ces onduleurs sont utilisés pratiquement dans toutes les applications photovoltaïques (autonomes, hybrides et connectées au réseau). Les techniques de modulation de largeur d’impulsion (MLI) sont primordiales aux bonnes performances des onduleurs. Le but de ce travail est de démontrer un nouvel algorithme MLI en temps réel basé sur le principe des réseaux de neurone qui présente une précision de calcul pratiquement égale à celle de la technique de Patel et al., permettant ainsi une élimination des premiers harmoniques sélectionnés et un asservissement du fondamental.



Etude de l’influence des paramètres externes et internes sur le capteur hybride photovoltaïque thermique (PVT)

Durant la conversion photovoltaïque du capteur solaire, une chaleur est générée, ce qui augmentera la température de la cellule photovoltaïque et causera une chute de son rendement. Ce phénomène est dû à la partie du rayonnement solaire non absorbée par les cellules et qui sera à l’origine de son échauffement. Cet échauffement a été considéré comme néfaste pour le rendement des Capteurs solaires photovoltaïques, et plusieurs efforts ont été consentis pour évacuer cette chaleur. Il y a eu aussi l’aide d’exploiter ce phénomène par la combinaison des systèmes photovoltaïques avec un système thermique pour former le capteur hybride PVT, qui va générer en même temps de l’électricité et de la chaleur. L’objectif de ce travail est d’étudier l’influence des paramètres externes et internes sur les performances thermique et électrique du capteur hybride photovoltaïque thermique PVT.



Elaboration d’une année météorologique type de la ville de Ouagadougou pour l’étude des performances énergétiques des bâtiments

Dans cette étude, nous utilisons deux (02) méthodes de génération pour élaborer cinq (05) années types de sorte à déterminer la plus performante ou représentative. Ces années sont générées en utilisant des données de la température de l’air, de l’humidité relative de l’air, de la vitesse du vent et du rayonnement solaire sur une période de quinze (15) ans, allant de 1992 à 2006. Nous procédons ensuite au calcul des données horaires du rayonnement global, diffus et direct en combinant les notions d’années types et de journées types. Enfin, la modélisation d’un bâtiment sous CoDyBa a permis de calculer les ratios de consommation d’énergie, qui varient entre 349,38 et 356,63 kWh/m2 climatisé/an selon les données de l’année type utilisée. Ces valeurs se situent dans la plage de consommation d’énergie des bâtiments publics et privés du secteur tertiaire en Afrique subsaharienne. Les erreurs relatives obtenues pour les années types et celles de Météonorm varient entre -1% et 2%. Ainsi, les courbes des fréquences cumulées des données horaires des températures de l’air et des humidités relatives, montrent que les données de Sandia 4 paraissent les plus représentatives



Confort thermique d’un local d’habitation : Simulation thermoaéraulique pour différents systèmes de chauffage

Le choix du mode de chauffage dans une habitation est un facteur important pour assurer le confort des habitants, ainsi que la réduction des besoins en chauffage, qui elle-même participe à la réduction des gaz à effet de serre. Nous présentons dans ce cadre, une étude qui consiste à faire des simulations numériques du comportement thermo-aéraulique des ambiances intérieures des locaux l’habitation, en utilisant un logiciel de mécanique des fluides. L’objectif principal de ce travail est l’évaluation du confort thermique dans le local en comparant les résultats numériques obtenus pour un local d’habitation chauffé par différents systèmes. Les résultats obtenus montrent que l’utilisation d’un système de chauffage par plancher chauffant dans un local d’habitation permet d’assurer un meilleur confort thermique.



Modélisation d’un groupe moteur-pompe dans le banc d’essai de pompage photovoltaïque de l’URAER Ghardaïa

Le pompage d’eau est un facteur important dans le développement des zones rurales et isolées des pays en développement. L’utilisation de système de pompage photovoltaïque (PV) pour l’exhaure de l’eau dans ces zones s’avère une solution très fiable à condition d’être bien dimensionner. Le dimensionnement des systèmes PV, en particulier ceux de pompage d’eau, nécessite l’utilisation de modèle qui reflète la réalité et ils se doivent d’être précis. Dans ce travail, nous allons présenter un modèle d’un groupe moteur-pompe couplé à un générateur photovoltaïque, ce modèle reliant la puissance électrique consommée par l’électropompe au débit d’eau pompée pour chaque hauteur de pompage. Les paramètres du modèle et l’erreur d’approximation sont obtenus en utilisant des mesures expérimentales. A cet effet, nous avons utilisé le banc d’essai de pompage photovoltaïque de l’URAER. Les résultats sont très satisfaisants.



Analysis of PV/Wind systems by integer linear programming

Cet article présente une formulation mathématique pour l’intégration de sources d’énergie renouvelables afin de mettre en place des systèmes hybrides énergétiques économiques dans le cas où chaque type d’énergie ne sont disponibles que sous forme d’unités spécifiques. Par exemple, nous pourrions avoir besoin de combiner des panneaux photovoltaïques et des éoliennes avec des capacités spécifiques pour répondre à une demande énergétique dans un site spécifique avec un moindre coût. Par conséquent, la détermination de l’énergie optimale pour être installée conduit à connaître le nombre d’unités provenant de chaque source. Ce problème est formulé comme un programme linéaire en nombres entiers, où la fonction objective à minimiser est l’investissement initial et où les variables de décision sont les nombres d’unités qui devraient être des nombres entiers purs. La méthode proposée est générique, car elle est directement adaptée à des divers sites, de demandes, et de différents types de sources d’énergie renouvelables. Pour illustrer notre approche, nous donnons quelques exemples et des scénarios combinant les unités photovoltaïques et les éoliennes.



| info visites 2325583

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Science et Technologie  Suivre la vie du site Revue des Energies Renouvelables  Suivre la vie du site volume 15  Suivre la vie du site Numéro 01   ?

Creative Commons License