WEBREVIEW
Accueil > Agronomie > Recherche Agronomique > Numéro 05 > Numéro 05

Numéro 05

Articles de cette rubrique


Impacte Of The Entomophagous FaunaOn The ParlatoriaBlanchardii TargPopulation In The Biskra Region Part 1

Le palmier dattier est confronté à de nombreux problèmes et contraintes tels que le déficit hydrique, les excès de salinité, les maladies, insectes nuisibles, etc. Parmis ces derniers, Palatoria blanchardii Targ communément appelée la Cochenille blanche est répondue au niveau de la région de Biskra. Les objectifs de cette étude visent une évaluation de l`infestation des palmeraies de la wilaya de Biskra par la Cochennille blanche, l`identification de ses prédateurs naturels et leur impact. L`échelle d`lperti a été utilisée pour mesurer les taux d`infestation par Parlatoria blanchardii. La plupart des prédateur existants dans la zone d`étude ont été identifiés et leur impact sur la population de Palatoria blanchardii a été mesuré. Les résultas ont montré que l`infestation par Palatoria blanchardii n`est pas uniforme sur l`ensemble de la zone étude. Par ailleurs, il a été trouvé une étroite corrélation entre les population de Parlatoria blanchardii et de la faune prédatrice telle que Cybocephlus palmanum et Phroscymus semiglobusus.



Les Pesticides premier en AlgerieEtat actuel et propositions de perspectives d`assainissement

L`accumulation des stocks de pesticides périmés en Algérie a de tout temps constitué une menace pour l`environnement et la santé des population. Les différentes opérations de recensement initiées par les pouvoirs publics (1980,1987), avaient montré à chaque fois que la situation était critique sans que des solutions efficaces aient pu être trouvées pour la résorption de ces produits potentiellement dangereux. L`opération de recensement que nous avons initiée sous l`égide de l`Institut National de la Protection des Végétaux en 1996, en vue d`actualiser l`état des stocks et de statuer sur leur devenir, a l`existence à travers le territoire national d`une quantité de 2.360,472 tonnes de produits phytosa -nitaires à usage agricole considérés périmés. Ces quantités recensées au niveau de 500 sites répartis sur 42 Wilayate sont distribuées géographiquement comme suit : 40,4 pourcent à l`Ouest et au Sud/Ouest du pays- 34,1pourcent dans les wilayate du centre et 25,4pourcent à l`Est et au Sud /Ouest du pays. L`enquête a révélé par ailleurs, que 1.958,989 tonnes, représentant 83 pourcent du tonnage global des stock recensés sont :-Soit d`un âge supérieur ou égal à 10 ans (44,4 pourcent)-Soit conditionnées dans des emballages ne comportant pas d`étiquettes (38,6 pourcent)En outre, 1.356,292 tonnes, soit57,4 pourcent des même stocks se trouvent dans un état de dégradation avancé en raison des conditions précaires de conversation. La classification toxicologique de ces stocks a montré que 638,825 tonnes, soit 27,1 pourcent du tonnage global, sont considération selon la classification des Organisations Internationales (OMS/ FAO)comme hautement toxiques. Eu égard à toutes ces considération, la mise en ouvre d`un plan d`assainissement articulé autour de quatre(04)opérations principales ; le conditionnement le regroupement, le contrôle de le conformité et enfin la mise en décharge contrôlée ou l`incinération, s`avère plus que nécessaire.



Mise au Point d`une Méthde de Quantification Visuelle du Développement du Blé

La quantification quotidienne des variations de la morphologie de la plante est primordiale. Ces variation sont, en fait, utilisées pour effectuer un suivi précis des cultures et évaluer leur réponse aux divers traitements et/ou aux conditions du milieu. L`échelle de Haun permet de quantifier visuellement ces variations de manière à fournir une expression numérique continue du développement. Le système de notation se base sur l`apparition régulière des feuilles. Chaque feuille représente une unité de développement. Après l’émergence de la dernière feuille, le restant du développement morphologique visible est divisé en quatre unités additionnelle : élongation de la dernière feuille, le gonflement de la dernière gaine, l`émergence de l`épi et l`élongation du pédoncule. Les unités en croissance sont subdivisées en fraction décimale commençant par l`apparition des unités et se terminent avec l`apparition de l`unité suivante. La phase de développement de la plante est donné par : le nombre d`unité plus une fraction décimale correspondant à l`unité en croissance. Cette méthode pourrait être appliquée aux blétant que les feuilles sont en expansion. Pour les stades suivants, le principe et le procédé de mesure semblent moins claire. L`objectif de cet travail est de trouver des critères constants permettant de quantifier les stades qui suivent ceux des feuilles. Les résultats ont montré que les longueurs de l`avant dernière gaine, de la dernière gaine de l`épi et du dernier limb foliair pourraient être utilisées comme repères pour quantifier respectivement les stades élongation de la dernière feuille, le gonflement de la dernière gaine, l`émergence de l`épi et l`élongation du pédoncule. En fait, ces organes de référence se sont avérées stables pendant le déroulement des différentes phases et constantes chez les quatre variétés et régimes hydriques étudiés.



Isolement et caractérisation de souches de streptococcus:Aptitudes technologiques

Cette étude porte sur l`isolement et la caractérisation de souches de Streptococcus en vue de leur utilisation en technologie fromagère. Six souches de Steptococcus ont été sélectionnées à partir du lait cru et caractérisées . leurs aptitudes technologiques ont été déterminées puis comparées à celles de souches de références. Les souches appartenant à l`espèce Streptococcus diacetylactis étaient capables de produire des quantités considérables de diacetyle par rapport aux souches appartiennent à Streptococcus cremoris et Streptococcus lactis. Abondantes dans le lait possèdent un pouvoir acidifiant et protéolytique développé. Ce qui laisse suggérer leur éventuelle utilisation dans la technologie fromagère.



Effet de différentes doses d`irradiation De cobalt 60 sur les cals embryogènes De deglet nour (phoenix dactylifera L.)

Des souches embryogènes provenant d`explants de rejets de Deglet Nour sont soumises à l`irradiation de rayons Gamma, dans le but de tester leur radiosensibilité et obtenir à moyen terme des mutants résistants au bayoud et de bonne qualité dattière. Six doses sont testées allant de 0 à 30 Gy. La dose de 30Gy peut être considérée comme étant la dose létale (DL 100). A la dose 25 Gy, la moitié des souches ne survit pas et est considérée comme DL 50. la dose optimale pour l`irradiation des souches est estimée à 20 Gy. Quatre subcultures ont été effectuées pour arriver au stade M1V4, soit 8 mois après l`irradiation. Après leur transfert sur milieu de germination, les embryons bien différenciés ont germé et ont donné des plantules morphologiquement identiques aux plantules témoin.



| info visites 2118750

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Agronomie  Suivre la vie du site Recherche Agronomique  Suivre la vie du site Numéro 05   ?

Creative Commons License